Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: Surmortalité et chute historique des mariages en 2020 avec le coronavirus, rapporte l'Insee
Reuters19/01/2021 à 13:41

FRANCE: SURMORTALITÉ ET CHUTE HISTORIQUE DES MARIAGES EN 2020 AVEC LE CORONAVIRUS, RAPPORTE L'INSEE

FRANCE: SURMORTALITÉ ET CHUTE HISTORIQUE DES MARIAGES EN 2020 AVEC LE CORONAVIRUS, RAPPORTE L'INSEE

(Reuters) - Frappée par la pandémie de coronavirus, la France a connu en 2020 un excédent de mortalité ainsi qu'une chute historique du nombre de mariages, révèle le bilan démographique pour l'année publié mardi par l'Insee.

Les décès en France ont grimpé de 7,3% en un an, soit 658.000 morts, la pandémie de COVID-19 ayant particulièrement affecté les décès au printemps et en fin d'année, explique l'institut.

Cette hausse est plus marquée chez les personnes de 65 ans et plus, avec 43.000 décès de plus que l'année précédente.

Si la mortalité chez les personnes plus âgées a tendance à augmenter chaque année, le bond de 8,3% observé en 2020 est sans commune mesure avec la hausse de 1,9% par an enregistrée entre 2014 et 2019.

"L'épidémie de COVID-19 a eu un impact fort sur la mortalité lors de la première vague, entre mars et mai, puis lors de la deuxième vague, à partir d'octobre", précise l'institut de statistiques, qui évalue à 25.000-30.000 le nombre de décès lors de la première vague de l'épidémie.

La célébration des mariages a particulièrement été impactée par les mesures interdisant ou limitant les grands regroupements de personnes pour ralentir la propagation du virus. Leur nombre a baissé de 34% par rapport à 2019.

"Il n'y a eu presque aucun mariage en avril-mai, et nettement moins que les années précédentes en juin-juillet", explique l'Insee qui parle de "chute historique".

Autre retombée de la pandémie, en 2020, les femmes ont perdu 0,4 ans d'espérance de vie et les hommes 0,5, soit une baisse deux fois plus importante qu'en 2015, lors d'un épisode de grippe hivernale très meurtrier.

(Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    19 janvier18:33

    Il n'y a pas plus de morts en 2020 qu'en 2019 et moins qu'en 2017, tous décès confondus et la quantité est due uniquement à un plus grande nombre de vieux. Et la tendance va continuer encore quelques années. la part réelle du covid est infime : ils comptent tous les décès comme étant dûs au covid.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer