Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: Servier fait appel de sa condamnation dans le dossier du Mediator
Reuters08/04/2021 à 18:08

FRANCE: SERVIER FAIT APPEL DE SA CONDAMNATION DANS LE DOSSIER DU MEDIATOR

FRANCE: SERVIER FAIT APPEL DE SA CONDAMNATION DANS LE DOSSIER DU MEDIATOR

PARIS (Reuters) - Les laboratoires Servier ont annoncé jeudi leur décision de faire appel de leurs condamnations le 29 mars dernier au titre des délits de tromperie aggravée et d'homicides et blessures involontaires dans le dossier du Mediator.

Dans un communiqué, Servier explique avoir pris cette décision en réaction à l'appel du parquet de Paris contre la relaxe prononcée la semaine dernière au bénéfice du groupe pour les délits d'obtention indue d'autorisation de mise sur le marché et d'escroquerie, en réclamant une amende plus élevée.

"Cette décision entraîne donc la tenue d'un nouveau procès dont le Parquet de Paris porte la responsabilité", a déclaré la société dans un communiqué. "Les Laboratoires Servier étaient disposés à accepter le jugement du tribunal afin de mettre définitivement un terme à cette affaire judiciaire, malgré leur condamnation qu'ils estiment infondée."

Le groupe Servier, qui a commercialisé le Mediator jusqu'à son interdiction en 2009, a été reconnu coupable de tromperie aggravée et homicides et blessures involontaires et condamné le 29 mars à 2,7 millions d'euros d'amende.

Commercialisé comme antidiabétique depuis 1976, le Mediator (benfluorex) était indiqué dans le traitement des diabétiques en surpoids mais a largement été prescrit comme un coupe-faim.

Les doutes sur son utilité médicale et les soupçons sur sa nocivité étaient connus depuis la fin des années 1990 mais il n'a été retiré du marché qu'en 2009 en France.

Selon des études épidémiologiques officielles datant de 2010, le Mediator serait responsable d'au moins 500 morts en France mais d'autres analyses plus récentes suggèrent que le bilan national pourrait atteindre 2.000 décès.

(Myriam Rivet et Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • paspil
    08 avril19:56

    qd on voit ce que certains de l ancienne agence de controle du medicament ont touché de SERVIER et que personne n ira en prison, on est sur qu il y aura d autres scandales et d autres morts ... en 2003 2004 l Espagne et l Italie ont retiré le medicament aux premiers signalements mais bon c est des pays en avance dans le secteur de la santé LOL

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer