Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France/Coronavirus: Nouvelle intervention de Castex, des mesures attendues, l'Île-de-France serait épargnée
Reuters04/03/2021 à 10:35

FRANCE/CORONAVIRUS: NOUVELLE INTERVENTION DE CASTEX, DES MESURES ATTENDUES, L'ÎLE-DE-FRANCE SERAIT ÉPARGNÉE

FRANCE/CORONAVIRUS: NOUVELLE INTERVENTION DE CASTEX, DES MESURES ATTENDUES, L'ÎLE-DE-FRANCE SERAIT ÉPARGNÉE

PARIS (Reuters) - Jean Castex détaillera ce jeudi en fin de journée les nouvelles décisions prises par le gouvernement pour freiner l'épidémie de coronavirus alors que les tensions restent vives dans le système hospitalier et que les disparités entre territoires demeurent.

Si l'épidémie ne montre guère de véritables signes de ralentissement, le gouvernement veut croire à un retour progressif à la normale à partir du mois d'avril en associant restrictions et accélération de la campagne de vaccination tout en évitant l'instauration d'un nouveau confinement généralisé aux conséquences économiques redoutables.

"Tenons bon. Ne nous résignons pas après tant d'efforts. Nous allons encore affronter des épreuves, c'est vrai, mais pour la première fois depuis des mois, le retour à des vies plus normales est en vue", déclarait mercredi le porte-parole du gouvernement à l'issue du conseil des ministres, en évoquant les progrès dans l'accélération de la campagne de vaccination contre le COVID-19.

Ce calendrier correspond à celui esquissé par le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, qui a évoqué l'idée de "tenir" encore "quatre à six semaines" lors d'un déplacement lundi en Seine-Saint-Denis.

Sur le front épidémique, la France a enregistré mercredi près de 27.000 cas de contamination au nouveau coronavirus. Les décès liés au COVID-19 ont augmenté de plus 300 en 24 heures dans les hôpitaux, portant le total à 87.542 morts depuis le début de l'épidémie dans le pays.

Toute la France est actuellement soumise à un couvre-feu chaque soir à partir de 18h00. Particulièrement touchées par la pandémie, les métropoles de Nice (Alpes-Maritimes) et de Dunkerque (Nord) s'apprêtent quant à elles à vivre un deuxième week-end de confinement, du 5 mars à 18h00 au 8 mars à 06h00.

Le Premier ministre Jean Castex tiendra une conférence de presse à 18h00 avec le ministre de la Santé, Olivier Véran.

De source gouvernementale, on précise que la région Île-de-France devrait échapper à un confinement le week-end, mais pas le Pas-de-Calais où l'évolution du taux d'incidence préoccupe les autorités.

Comme dix-neuf autres départements, dont les huit qui composent la région Île-de-France, le Pas-de-Calais est placé en état d'alerte renforcée. Cette liste pourrait évoluer, avec l'ajout de nouveaux départements et, au contraire, le retrait de certains autres où la situation s'améliore, précisait-on mercredi de source gouvernementale.

(Nicolas Delame, avec Elizabeth Pineau, édité par Jean-Stéphane Brosse)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • MONARC
    04 mars10:48

    Qui écoute encore Véran et Castex ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer