Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Fed : Les taux d'intérêt devront demeurer stables "un certain temps", selon Bowman
information fournie par Reuters 25/06/2024 à 14:52

La gouverneure de la Réserve fédérale américaine Michelle Bowman lors d'une conférence à la Hoover Institution

La gouverneure de la Réserve fédérale américaine Michelle Bowman lors d'une conférence à la Hoover Institution

par Ann Saphir

La fourchette cible du taux des fonds fédéraux de la Réserve fédérale pourrait être maintenue à son niveau actuel "pendant un certain temps", ce qui sera probablement suffisant pour maîtriser l'inflation même si une hausse des taux n'est pas exclue si nécessaire, a déclaré mardi la membre du Conseil des gouverneurs de la Fed, Michelle Bowman.

"L'inflation aux États-Unis reste élevée et je vois encore un certain nombre de risques à la hausse qui affectent mes perspectives", a déclaré la responsable de politique monétaire dans des remarques préparées pour un discours à Londres.

L'inflation a diminué l'année dernière grâce à la dissipation des tensions sur les chaînes d'approvisionnement et à l'augmentation de l'offre de main-d'œuvre due à l'immigration, deux facteurs ponctuels, a-t-elle ajouté.

Les conflits régionaux pourraient exercer une pression à la hausse sur les prix de l'énergie et des denrées alimentaires, tandis que des conditions financières plus souples ou des mesures de relance budgétaire pourraient alimenter l'inflation, a précisé Michelle Bowman.

La demande en logement des immigrants et les tensions persistantes sur le marché du travail pourraient également faire grimper les prix.

"Si les nouvelles données indiquent que l'inflation se rapproche durablement de notre objectif de 2%, il conviendra d'abaisser progressivement le taux des fonds fédéraux pour éviter que la politique monétaire ne devienne trop restrictive", a-t-elle déclaré.

Toutefois, l'économie n'en est "pas encore" à ce stade, a averti la responsable qui "restera prudente" et prédit que les banques centrales des autres pays assoupliront leurs taux avant la Fed.

Depuis le début de l'année, il n'y a eu en effet que de "modestes progrès" en matière d'inflation, la responsable disant s'attendre "à ce que l'inflation reste élevée pendant un certain temps".

"À l'avenir, je suivrai de près les nouvelles données afin de déterminer si la politique monétaire américaine est suffisamment restrictive pour ramener l'inflation à notre objectif de 2%", a ajouté Michelle Bowman.

Michelle Bowman est l'une des membres les plus restrictives du Conseil des gouverneurs de la Fed.

(Reportage Ann Saphir, version française Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer