Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

FCP, sicav, trackers : prendre la vague de l’immobilier coté
information fournie par Le Revenu12/09/2021 à 07:16

C'est le bon moment pour investir dans les foncières. (© Agefotostock)

C'est le bon moment pour investir dans les foncières. (© Agefotostock)

Le télétravail ne va pas tuer les bureaux ! L’e-commerce ne condamne pas les centres commerciaux. Massacrées en Bourse, les foncières disposent d'un potentiel de rebond sous-estimé. C'est le moment d'investir.

C’est la bonne période pour revenir sur les sociétés foncières cotées en Bourse. L’investisseur opportuniste jouera la reprise de l’économie et valorisera son capital avec des actifs qui ont la réputation de protéger de l’inflation, car historiquement les loyers ont toujours suivi l’indice des prix.

Bien sûr, le secteur immobilier en Bourse est sujet aux fluctuations des marchés. Il est par ailleurs sensible à l’évolution des taux (notamment les foncières endettées) et des mesures réglementaires.

Un secteur en retard en Bourse

L’immobilier coté n’avait pas encore autant rebondi que les grands indices généraux. En hausse de 10% depuis le début de l’année, l’indice phare du secteur (FTSE Epra / Nareit Developed Europe) cote juste au-dessus de son point haut de février 2020.

Cet indice suit la valeur de trois cents foncières cotées en Europe occidentale : 28% sont investies en bureaux, commerces et entrepôts, dites «diversifiées», 30% en immobilier résidentiel, 8% dans des commerces, 11% exclusivement dans des bureaux et 6% dans des entrepôts industriels et le reste en immobilier spécialisé (cliniques, hôtels…).

«Ce secteur figure parmi ceux qui présentent les meilleures perspectives en Bourse car il est en retard sur le reste du marché. Tout en offrant un rendement attrayant de quelque 2,8 %, supérieur aux actions européennes dans leur ensemble (2,2 %)»,

0 commentaire