Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

EN DIRECT-Représailles intenses d'Israël contre le Hamas, Blinken à Tel Aviv
information fournie par Reuters12/10/2023 à 14:36

       12 octobre (Reuters) - Israël a averti jeudi qu'il n'y
aurait pas d'exception humanitaire à son blocus imposé sur la
bande de Gaza tant que tous les otages israéliens du Hamas
n'auraient pas été libérés, alors que la Croix-Rouge a demandé
que du carburant soit autorisé à entrer pour éviter que les
hôpitaux débordés ne "se transforment en morgues".
    En représailles à l'attaque sans précédent du Hamas sur son
territoire depuis la bande de Gaza, Israël a juré d'anéantir
l'organisation terroriste et mène depuis samedi d'intenses
frappes aériennes sur l'enclave palestinienne.   
    Selon un dernier bilan du ministère de la Santé de Gaza,
1.354 Palestiniens ont été tués et 6.049 blessés dans les
frappes israéliennes.
    L'attaque du Hamas a fait parallèlement au moins 1.300 morts
selon les médias israéliens tandis que l'armée israélienne a
recensé plus de 2.700 blessés et de nombreux otages. Israël a
dit être en mesure de confirmer l'identité de 97 personnes
prises en otage à Gaza par le Hamas. 
    "L'armée se prépare à la prochaine étape de la guerre", a
prévenu un porte-parole de l'armée israélienne.
    Le secrétaire d'État américain Antony Blinken est arrivé
jeudi à Tel Aviv dans le cadre d'une tournée au Proche-Orient
visant à montrer la solidarité de Washington avec Israël après
les attaques du Hamas et à éviter une escalade du conflit.
    En France, le gouvernement redoute une importation du
conflit alors que le pays compte à la fois la plus importante
communauté musulmane et la plus forte communauté juive d’Europe.
    Le président Emmanuel Macron a prévu de s'exprimer à 20h00
lors d'une allocution télévisée, après avoir reçu à la
mi-journée les chefs des partis politiques, de la majorité comme
de l'opposition. 
    
    LES DERNIERS DÉVELOPPEMENTS
    
    14h14 - Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein
Amirabdollahian, a accusé Israël de rechercher "un génocide" en
imposant un blocus sur la bande de Gaza, selon la télévision
d'Etat iranienne. La guerre dans l'enclave n'est "pas juste une
guerre des sionistes contre le Hamas, c'est une guerre des
sionistes contre tous les Palestiniens", a-t-il ajouté. 
    
    14h10 - La compagnie Condor va affréter dimanche deux vols
spéciaux pour évacuer les ressortissants allemands d'Israël,
a-t-elle indiqué à Reuters. 
        
  
    13h59 - Le Royaume-Uni va faciliter les vols au départ
d'Israël pour aider ses citoyens à quitter le pays. Le premier
vol de ce type doit partir de Tel Aviv plus tard dans la journée
de jeudi, a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un
communiqué.
        
  
        13h52 - D'après les médias d'État syrienne, Israël a
attaqué et mis hors service jeudi les principaux aéroports de la
capitale Damas et de la ville d'Alep, dans l'est de la Syrie. 
  
    
    13h18 - Il n'y a pas de trace formelle de l'implication de
l'Iran dans les attaques du Hamas contre Israël, selon le Quai
d'Orsay. 
    
    13h14 - Le Hamas doit être traité exactement comme l'Etat
islamique l'a été, a déclaré le Premier ministre israélien
Benjamin Netanyahu, tout en remerciant les Etats-Unis pour leur
soutien "aujourd'hui, demain et toujours". 
    
    13h09 - "Nous sommes ici, nous n'allons nulle part", a
déclaré jeudi le secrétaire d'État Antony Blinken au Premier
ministre israélien Benjamin Netanyahu, l'assurant du soutien de
Washington. 
     
    13h04 - Un douzième ressortissant français a été déclaré
mort après les attaques commises par le Hamas sur Israël, a
annoncé jeudi un porte-parole du Quai d'Orsay.
    Dix-sept Français restent portés disparus, a-t-il ajouté.
    
    12h54 - L'Égypte a demandé jeudi qu'une aide humanitaire
soit apportée aux civils palestiniens dans la bande de Gaza et a
déclaré qu'elle dirigeait les vols d'aide internationale vers
l'aéroport d'Al Arish, près de sa frontière avec l'enclave.
    
    12h07 - D'autres vols spéciaux seront organisés vendredi et
samedi pour permettre aux Français de quitter Israël, a annoncé
jeudi le Quai d'Orsay.
    "Plusieurs vols spéciaux seront organisés vendredi et samedi
pour permettre aux Français qui n’ont pu trouver de places
disponibles dans les vols commerciaux encore ouverts à Tel Aviv
de regagner le territoire national", a indiqué le ministère dans
un communiqué.
    Air France a confirmé coopérer avec le ministère de la
Défense pour l'organisation de vols spéciaux, tout en précisant
que "la desserte régulière de Tel Aviv restait à ce stade
suspendue jusqu'à nouvel ordre".
    
    12h02 - Selon un dernier bilan du ministère de la Santé de
Gaza, 1.354 Palestiniens ont été tués et 6.049 blessés dans les
frappes israéliennes sur l'enclave depuis samedi. 
    
    11h42 - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a discuté du
conflit entre Israël et les militants palestiniens avec son
homologue émirati Mohammed bin Zayed lors d'un appel
téléphonique ce jeudi, a déclaré la présidence turque. Ankara,
qui a proposé sa médiation dans le conflit, mène des discussions
avec le Hamas pour obtenir la libération de prisonniers civils,
a indiqué mercredi un haut fonctionnaire turc. 
    
    11h33 - Le gouvernement britannique a ordonné aux familles
de diplomates en Israël de quitter le pays par "mesures de
précaution".
    
    11h23 -  Le ministre iranien des Affaires étrangères,
Hossein Amirabdollahian, entame ce jeudi une tournée régionale
pour discuter du conflit israélo-palestinien. Il se rendra
notamment en Irak et au Liban, ont annoncé les médias d'État
iraniens.
    
    11h21 - Selon le Comité international de la Croix-Rouge
(CICR), la bande de Gaza, soumise à un blocus par Israël,
dispose encore un peu de carburant pour faire fonctionner les
générateurs, notamment dans les hôpitaux, mais le stock pourrait
être épuisé dans quelques heures. 
    
    11h16 - Des colons israéliens ont tué deux Palestiniens en
Cisjordanie occupée jeudi, a déclaré le ministère palestinien de
la Santé. Selon des témoins à Reuters, un père et son fils ont
été abattus lorsque des colons ont ouvert le feu lors des
funérailles de quatre Palestiniens tués mercredi par des colons
armés et des soldats israéliens dans le village de Qusra, près
de la ville de Naplouse.
    
    11h07 - Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi a
souligné lors d'un appel téléphonique avec le Premier ministre
britannique Rishi Sunak la nécessité d'assurer la régularité des
services de secours humanitaires et de l'aide aux Palestiniens
de Gaza, a déclaré jeudi la présidence égyptienne dans un
communiqué.
    
    11h02 - Un groupe d'experts indépendants des Nations unies a
condamné jeudi les violences commises contre les civils en
Israël et déploré le "châtiment collectif" que constituent les
frappes de représailles contre Gaza.
    Tout en condamnant les "crimes horribles commis par le
Hamas", le groupe a déclaré qu'Israël avait eu recours à des
"attaques militaires aveugles contre le peuple palestinien de
Gaza déjà épuisé".
    
    10h59 - La directrice générale du Fonds monétaire
international (FMI) a estimé jeudi que le conflit
israélo-palestinien menaçait d'assombrir les perspectives
économiques déjà moroses. 
    "Très clairement, il s'agit d'un nouveau nuage sur un
horizon qui n'est pas des plus sûrs pour l'économie mondiale, un
nouveau nuage qui assombrit cet horizon - et qui, bien sûr,
n'est pas nécessaire", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de
presse organisée à l'occasion des assemblées annuelles du FMI et
de la Banque mondiale.
    
    10h41 - Le porte-parole de l'armée israélienne a déclaré
jeudi qu'Israël était en mesure de confirmer l'identité de 97
personnes prises en otage à Gaza par le Hamas. 
    "L'armée se prépare à la prochaine étape de la guerre",
a-t-il déclaré, ajoutant que 222 soldats avaient été tués depuis
samedi.
       
    09h57 - Le coût d'une garantie contre un risque de défaut de
paiement d'Israël sur sa dette a grimpé jeudi à son plus haut
niveau en près de dix ans. 
    Les CDS (credit default swaps) à cinq ans d'Israël ont bondi
à 103 points de base, selon S&P Global Market Intelligence. 
    
    09h35 - Le directeur général de la compagnie easyJet
 EZJ.L , Johan Lundgren, a dit jeudi vouloir reprendre les vols
vers Israël dès que possible, sans pouvoir établir un
calendrier. 
    Les compagnies aériennes sont divisées sur la marche à
suivre face aux risques sécuritaires dans la région. Au sein
d'Air France-KLM, le néerlandais KLM a renoncé à proposer un vol
à destination d'Israël pour permettre aux citoyens néerlandais
de quitter le pays. De son côté, Air France a maintenu un vol
spécial prévu jeudi affrété par le ministère français des
Affaires étrangères.
    
    09h19 - Le secrétaire d'Etat Antony Blinken a atterri à Tel
Aviv jeudi, dans le cadre d'une tournée au Moyen-Orient visant à
témoigner de la solidarité de Washington avec Israël après
l'attaque du Hamas. 
    Le diplomate américain tentera également d'obtenir la
libération des otages enlevés par le Hamas - dont certains sont
des Américains - et le passage en toute sécurité des civils de
Gaza hors de l'enclave densément peuplée, en prévision d'une
éventuelle offensive terrestre israélienne.
    
    09h11 - Le chancelier allemand Olaf Scholz a accusé jeudi
l'Iran d'avoir aidé le Hamas à se développer pour devenir
l'organisation qui a perpétré les attaques du week-end dernier
contre Israël. "Si nous n'ayons pas de preuve formelle que
l'Iran a soutenu opérationnellement cette lâche attaque, il est
clair pour nous tous que sans le soutien de l'Iran, le Hamas
n'aurait jamais été en mesure de lancer cette attaque sans
précédent".
          
    09h11 - Le bilan des attaques en Israël s'est alourdi à au
moins 1.300 morts depuis samedi, a rapporté la télévision
publique israélienne Kan.
    
    09h05 - Le ministre iranien des affaires étrangères, Hossein
Amir-Abdollahian, se rendra au Liban et en Irak pour discuter du
conflit israélo-palestinien, a rapporté l'agence de presse
semi-officielle Tasnim, citant l'ambassadeur d'Iran au Liban.
    
    08h45 - Depuis samedi en France, plus d'une centaine d'actes
antisémites, essentiellement des tags, et des actes plus graves
ont été recensés et 24 personnes ont été interpellées, a déclaré
le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur France Inter. 
    
    08h42 - Une frappe aérienne israélienne, la troisième au
cours des dernières heures sur des bâtiments résidentiels à
travers la bande de Gaza, a tué 15 Palestiniens dans un camp de
réfugiés, selon les médias du Hamas.
    
    08h40 - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est
en contact avec le Hamas et les autorités israéliennes au sujet
des otages détenus par le groupe islamiste palestinien et se dit
prêt à effectuer des visites humanitaires, à faciliter la
communication entre les otages et les membres de leur famille,
et toute libération éventuelle. 
    
    08h34 - Les présidents de l'Iran et de la Syrie ont exhorté
les pays islamiques à adopter une position unique pour soutenir
les Palestiniens, a rapporté jeudi une agence de presse liée à
la principale agence de sécurité iranienne, Nournews.
    
    07h15 - L'ambassadeur d'Israël au Japon a déclaré que Tokyo
devrait être "vigilant" et examiner ce que fait le Hamas avec
l'aide que le pays apporte aux Palestiniens.
    
    06h26 - Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud
Abbas, rencontrera vendredi le secrétaire d'Etat américain,
Antony Blinken, a déclaré jeudi un haut responsable palestinien.
Mahmoud Abbas devrait s'entretenir jeudi avec le roi Abdallah II
de Jordanie à Amman.
    
    05h48 - L'ancien président américain Donald Trump a critiqué
ce qu'il a qualifié de manque de préparation de la part du
Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu après l'attaque du
Hamas. 

 (Rédigé par Kate Entringer et Blandine Hénault)
 

Valeurs associées

LSE -0.27%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer