Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Centrale nucléaire bombardée en Ukraine : entretien Macron/Zelensky après deux semaines de silence
information fournie par Boursorama avec Media Services16/08/2022 à 14:13

Depuis fin juillet, plusieurs frappes ont visé le site de Zaporijjia, suscitant de très vives inquiétudes au sein de la communauté internationale.

Emmanuel Macron, le 27 juillet 2022, à Cotonou (Benin) ( AFP / Ludovic MARIN )

Emmanuel Macron, le 27 juillet 2022, à Cotonou (Benin) ( AFP / Ludovic MARIN )

Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu mardi 16 août avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky de la situation à la centrale nucléaire de Zaporijjia, sous contrôle russe dans le sud de l'Ukraine et cible récurrente de frappes. L'entretien téléphonique est intervenu "dans la matinée" et a "duré une heure 20", a indiqué la présidence française qui doit communiquer plus tard dans la journée sur le contenu des échanges.

La centrale, la plus grande d'Europe, a été prise début mars par les troupes russes, au début de leur invasion de l'Ukraine lancée le 24 février.

Depuis fin juillet, plusieurs frappes, dont les deux parties s'accusent mutuellement, ont visé le site, faisant craindre une catastrophe nucléaire et provoquant la semaine dernière une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU.

Carte montrant la centrale nucléaire de Zaporijjia en Ukraine ( AFP /  )

Carte montrant la centrale nucléaire de Zaporijjia en Ukraine ( AFP / )

Une "catastrophe" à la centrale menacerait l'Europe toute entière, a averti lundi Volodymyr Zelensky en accusant l'armée russe de "bombarder les villes et communautés des environs" depuis ce site nucléaire.

Le dernier échange téléphonique entre les deux responsables remonte au 1er août. Le président Macron, en vacances depuis le 29 juillet au fort de Brégançon (Var), avait alors salué la reprise des transports de céréales par mer depuis le sud de l'Ukraine, bloqués en raison de l'offensive russe.

17 commentaires

  • 17 août07:16

    @ pduroy, Ne tombez pas dans le piège de la manipulation russe. Je vous le demande comme à Paspil, ZvR qui n'ont toujours pas répondu. Pourquoi les ukrainiens voudraient ils rendre inhabitables pour plusieurs siècles une partie de leur territoire ?