Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

"Bien trop tôt" pour crier victoire sur l'inflation, selon Nagel (BCE)
information fournie par Reuters03/12/2023 à 15:38

Joachim Nagel, président de la Bundesbank, lors d'une conférence de presse à Francfort

Joachim Nagel, président de la Bundesbank, lors d'une conférence de presse à Francfort

L'inflation dans la zone euro va continuer à décliner ces prochains mois mais à un rythme plus lent, a déclaré Joachim Nagel, président de la Bundesbank, selon des propos tenus au journal chypriote Kathimerini et publiés dimanche.

L'inflation dans la zone euro est tombée en novembre à 2,4%, contre 2,9% en octobre, bien en dessous des anticipations pour le troisième mois d'affilée, et alimentant du coup des spéculations de marché selon lesquelles les taux d'intérêt de la Banque centrale européenne (BCE) pourraient être abaissés plus rapidement qu'elle le laisse entendre aujourd'hui.

"Nous n'avons pas encore gagné le combat contre l'inflation", a prévenu Joachim Nagel, également membre du conseil des gouverneurs de la BCE, en visite à Chypre la semaine dernière.

Il a décrit l'inflation comme une "bête entêtée et vorace", ajoutant que la prochaine phase pour en venir à bout serait la plus difficile.

"Ajoutez un scénario où une escalade des tensions géopolitiques pourrait impliquer une inflation plus élevée, et il devient clair qu'il serait bien trop tôt pour crier victoire sur les taux d'inflation élevés", a-t-il ajouté.

(Michele Kambas, Gilles Guillaume pour la version française)

1 commentaire

  • 04 décembre07:38

    L'inflation est permanente et nécessaire si contenue, à condition qu'elle soit compensée par de la productivité


Signaler le commentaire

Fermer