Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Barrage au RN » : la une de « Libé » irrite les macronistes
Le Point28/02/2021 à 15:29

L'étincelle qui a (encore) fait exploser la macronie. Ce week-end, Libération a consacré sa une à la présidentielle 2022. Le quotidien y campe Emmanuel Macron et Marine Le Pen, dos-à-dos, avec ce titre : « J'ai déjà fait barrage, cette fois c'est fini ». Il y relaie la parole d'électeurs et de lecteurs de gauche qui, déçus par le mandat de l'actuel président de la République, assurent qu'ils ne voteraient plus pour lui en cas de nouveau deuxième tour face à la présidente du Rassemblement national.

Cette notion de « barrage » est au cœur du système électoral depuis l'élection présidentielle de 2002, qui avait vu Jean-Marie Le Pen affronter Jacques Chirac. Élection après élection, elle semble pourtant se fissurer, au grand dam des macronistes, qui ont profité de cette une pour enfoncer la gauche... ou appeler à une prise de conscience, relaie notamment le HuffPost.

« Dérive », perte de « valeurs », « honte »...

Sur Twitter, les ténors de LREM ont uni leur force pour dénoncer la posture de Libé. « J'ai déjà fait barrage. Et je le ferais encore », assure le patron du groupe à l'Assemblée Christophe Castaner, qui avait déjà récemment accusé gauche et droite d'« épargner le Rassemblement national ». « Ceux qui épargnent les extrêmes, toujours et encore, portent une responsabilité », a-t-il fustigé. Même son de cloche chez son collègue François de Rugy, qui voit

... Lire la suite sur LePoint.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frenchto
    28 février18:51

    Libé est devenu un journal sans intérêt et il se rapproche de Mediapart et à égalité avec le Monde

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer