Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Barack Obama sur Nicolas Sarkozy : où sont les censeurs ?
Le Point21/11/2020 à 11:10

C'était le 10 septembre dernier, sur le plateau de Quotidien sur TMC. Nicolas Sarkozy est venu faire la promotion de son nouvel ouvrage, Le Temps des tempêtes (éd. de l'Observatoire). Au fil d'un long entretien avec le présentateur Yann Barthès, l'ancien président de la République évoque l'importance des mots en politique et critique ces « élites » qui « n'emploient pas les mots que les gens entendent », décrochent « toute une partie de la population », « qui se pincent le nez, qui sont comme les singes [et] qui n'écoutent personne ». Et « l'ex » de déraper, associant les mots « singes » et « nègres ». Twitter s'enflamme, la gauche monte au créneau et une avalanche d'articles reviennent des jours durant sur la séquence.

Un mois plus tard, l'auteur du dérapage n'est plus le même et les aristarques sont, cette fois, muets. La scène ne se déroule pas sur le plateau d'un talk-show français mais au fil des pages d'un ouvrage-fleuve, le premier tome des Mémoires de Barack Obama, Une terre promise (Fayard). Il y révèle les coulisses de son premier mandat. Dans un chapitre où il raconte le sommet du G20 de 2009, il s'attarde particulièrement sur Nicolas Sarkozy, dont il tire un portrait plus que cinglant. Ce jour de mars, le dirigeant français, le locataire de la Maison-Blanche et la chancelière allemande Angela Merkel sont présents. « Dans l'ensemble, ils s'entendaient, même si

... Lire la suite sur LePoint.fr

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • europe47
    21 novembre18:11

    Obama n'a eu qu'un mérite : permettre l'élection de Trump en dézinguant Hillary Clinton pendant la campagne de 2016. Rendons à César....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer