Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

10 thématiques d'investissement originales pour votre épargne
information fournie par H24 Finance pour Boursorama23/09/2021 à 14:44

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

La gestion thématique fait partie du paysage depuis plusieurs décennies. Dès les années 90, la société suisse Pictet AM proposait une autre manière de penser l'investissement, même si elle n'utilisait pas encore ce terme. « Il y a 25 ans c'est vrai, nous ne parlions pas encore de gestion thématique pour définir les fonds Biotech ou Water, mais quelle importance ? Ce qui était formidable en revanche c'est que nous avions trouvé un moyen très efficace pour canaliser et diriger les investissements là où ils sont le plus utiles. Financer les meilleurs acteurs de la santé ou les producteurs d'énergies renouvelables rentables, c'est autrement plus intéressant que de jeter une pièce au hasard sur un indice », indique Hervé Thiard, Directeur Général de la succursale en France de Pictet AM.

Depuis, certaines thématiques en particulier se sont imposées : la santé et l'eau évidemment, mais aussi la silver économie, la robotique ou encore la nutrition… De nombreux fonds couvrant ces approches sont ainsi proposés par diverses sociétés de gestion. Lorsqu'il souhaite aborder l'une de ces thématiques en particulier, l'investisseur a donc souvent le choix du gérant.

Néanmoins, certaines thématiques plus originales ont vu le jour ces dernières années.

Petit florilège…

•    L'ami des bêtes

Investissant spécifiquement dans le domaine du bien-être animal et des produits pour animaux domestiques, le fonds Pet and Animal Wellbeing par Allianz GI voit avec les animaux de compagnie un nouveau secteur de l'économie. A défaut de pouvoir mettre votre animal sur la clause bénéficiaire de votre assurance-vie…

•    Lutter contre le mal du siècle

Près de 40% de la population sera atteinte d'un cancer au cours de sa vie. Partant de ce sinistre constat, la philosophie de base de la stratégie Candriam Equities L Oncology Impact est d'investir dans un éventail global d'entreprises qui font la différence pour les patients atteints de cancer. A noter que Candriam reverse 10% des frais de gestion financière à des fondations de recherche fondamentale et d'aide aux malades avec par exemple un partenariat avec la Fondation Gustave Roussy en France.

•    Donner de l'espace à ses investissements

Présenté en juin dernier, Echiquier Space est le 1er fonds thématique en Europe dédié à l'espace et à son écosystème. Après le succès foudroyant de Echiquier Artificial Intelligence lancé en 2018 (près de 1 milliard d'euros sous gestion), La Financière de l'Echiquier et son gérant Rolando Grandi souhaitent récidiver. « La thématique spatiale est multigénérationnelle. C'est à mon sens la thématique la plus long-terme qui puisse exister » affirme le néo-trentenaire. Le fonds à sélectionner pour vos enfants ?

•    OK Boomer

Encore une nouvelle thématique lancée en 2021. Alors qu'il existe chez CPR AM, Crédit Mutuel AM, Rothschild & Co AM Europe, Tocqueville Finance ou encore Lombard Odier IM des fonds axés sur la silver économie (l'ensemble des marchés, activités et enjeux économiques liés aux personnes âgées de plus de 60 ans), Athymis Gestion prend le contre-pied. « Le fonds Athymis Gen Z cherche à faire bénéficier à ses clients des mutations économiques et sociétales fortes portées par la Génération Z », précise le président de la société de gestion Stéphane Toullieux. L'équipe n'en est pas à son coup d'essai puisqu'elle intègre depuis 2016 la problématique des Millennials dans sa gamme. Il ne manque donc plus qu'un fonds couvrant la Génération Alpha (née après 2010). Vous l'aurez lu ici en premier.

•    Lundi = meilleur jour de la semaine

Sycomore Happy@Work investit dans les sociétés européennes qui accordent une importance toute particulière à la valorisation du capital humain. L'idée derrière tout ça ? « Les collaborateurs engagés sont plus productifs et moins absents. Ils créent donc de la valeur dans la durée. Et il faut beaucoup plus qu'un baby-foot au rez-de-chaussée » explique Cyril Charlot, associé-fondateur de Sycomore AM. Cela étant, pas dit que le baby-foot soit très efficace en télétravail.

•    Vous les femmes

L'Objectif de Développement Durable n°5 de l'ONU vise l'égalité des sexes. Pas seulement un droit fondamental de la personne, mais aussi « un fondement nécessaire pour l'instauration d'un monde pacifique, prospère et durable ». Pas étonnant donc de voir des solutions d'investissements mettant l'accent sur cet objectif. Géré par Soliane Varlet, Mirova Women Leaders Equity Fund investit dans des entreprises exemplaires en matière de mixité. Encore plus drastique, le fonds Valeurs Féminines Global de la société Flornoy sélectionne une quarantaine de grandes et moyennes capitalisations internationales dont le CEO est féminin (Accenture, Eurazeo, Macquarie…).

•    Un esprit sain…

Et si le sport était la thématique de demain ? Celle-ci était encore peu exploitée jusqu'à présent, mais les maisons de gestion, notamment françaises, commencent à s'y intéresser fortement. « Les secteurs du sport et du bien-être représentent un marché globalement estimé à 4 500 Md€. Leur taux de croissance est structurellement près de deux fois supérieur à la croissance du PIB mondial », souligne Nicolas Kieffer, gérant de M Sport & Lifestyle lancé en 2019 par Montpensier Finance. « Le sport est au cœur des modes de consommation et des enjeux sociétaux », ajoute Adrien Dumas, Directeur de la gestion chez Mandarine Gestion qui propose depuis quelques mois Mandarine Global Sport. Disponible depuis l'année dernière, Uzès Sport (créé par l'une des plus anciennes sociétés de gestion de la place de Paris Uzès Gestion) revêt une dimension solidaire en reversant 10 % de ses frais de gestion à la Fédération Française Handisport. De quoi patienter en attendant les JO 2024 à Paris.

•    Attention les secousses

Les cryptomonnaies sont partout. Du Snapchat de Nabilla, au contrat de Lionel Messi, en passant par votre oncle Gérard au dernier repas de famille. Difficile d'y échapper tant le sujet est devenu grand public. Pourtant, toujours très peu d'OPCVM s'y sont positionnés jusqu'à présent. « Nous avons été la première société de gestion à lancer un fonds sur le bitcoin dès 2017 », partage Philippe Bigeard, Directeur commercial France de TOBAM. Après un démarrage douloureux (-73% en 2018), ce fonds a su surfer sur la dynamique du Bitcoin pour afficher les performances les plus impressionnantes du marché, toutes catégories confondues : +90% en 2019,     +256% en 2020, +50% depuis le début d'année 2021 (au 21 septembre). Une volatilité extrême qui réserve le produit aux investisseurs avertis ayant une très forte tolérance au risque.

•    Tacite reconduction

Nous sommes fin 2019, à quelques semaines d'un confinement encore inimaginable qui allait bouleverser nos habitudes. Devant plus de 500 personnes sans masque, Thematics AM (la filiale de Natixis IM dédiée à la gestion thématique) lançait un nouveau fonds pour miser sur les Netflix et Spotify de demain. Si l'opportunité semble aujourd'hui évidente, le timing en fait un précurseur. « Ces dix dernières années, nous avons pu en effet observer une augmentation constante et régulière du nombre d'industries et d'entreprises ayant mis en place un système d'abonnement afin de monétiser leur offre et, bien souvent, cette démarche s'est révélée payante », relate Nolan Hoffmeyer, gérant du fonds Thematics Subscription Economy basé sur l'économie de l'abonnement. A voir si celui-ci intégrera désormais Pfizer ou Moderna en portefeuille dans le cas où les pharmas calquent ce modèle économique en adoptant le schéma de doses de rappels régulières…

•    Vice apparent

Un « classique », mais on ne résiste pas à cette mention. Lancé il y a presque 20 ans, le « Vice Fund » (qui vient de retrouver son nom d'origine après s'être temporairement appelé « The Vitium Global Fund ») a fait couler beaucoup d'encre. Le principe est simple : investir dans le tabac, le jeu, l'alcool… Le fonds anti-ISR par excellence !

0 commentaire