Article rédigé par M447854, le dimanche 30 déc 2012 à 09:58
Imprimer l'article Envoyer l'article à un ami

FAUT NATIONALISER ORANGE

Thème de cet article : Faut-il nationaliser Florange?

L'EXTREME DE NATIONALISATION POURRAIT ETRE ACCEPTEE SI LES TITRES A 100 % appartenaient aux français.
Il est bon de se rappeller que sans l'Indien ,ARCELOR aujourd'hui serait certainement liquidée sur l'ensemble de la France,
La nationalisation aurait du etre réaliséé lors de la reprise par l'indien..........

Il est regrettable que des investissements étrangers se réalisent sur des actifs comme des wagons lits par exemple qui ponctionnent sans proportions les fonds de la SNCF,donc de la France.....

il est utile de revenir sur des cessions rentables telles que certaines autoroutes bradées par des politiques légers.
Enfin,il est évident que la France a subventionné des entreprises étrangères qui utilisent l'actif intellectuel des français pour des interets propres à ces étrangers qui parfois n'investissent aucun fond.
Et qui parfois après avoir tiré des profits partent en liquidation...
La politique industrielle n'est pas encadrée par des experts impartiaux qui permettraient d'iriguer un développement rationnel porté par des cerveaux qui faute de ressouces porteuses et prometteuses quittent
notre beau pays,
Il y a tellement à dire que 1500 caractères perdus dans un questionnaire à destination inconnu ne pouraient hélas suffire à caricaturer les impairs de nos politiques, de droite ,comme de gauche....
Affecté par un redressement fiscal personnel de 1,5 million d'Euros à solder fin juin 2013 pour une simple cause de forme ,manque 100000 Euros après des saisies ventes immobilières et emprunts ,alourdissant le déboursé à plus de 2 millions d'Euros
Redressement affecté par une omission d'enregistrement de pret de 3,5 millions de Frs au trésor public,
Fonds empruntés et injectés aussitot dans un groupe hotelier employant 220 personnes,
Chaine hotelière créee et propriétaire de 6 hotels après une création de produit 3 étoiles et construction par moi meme de 3 hotels de 80 et 84 chambres et repris au prix fort 3 hotels en faillite à un banquier.
Malgré une grosse confirmant l'emprunt j'ai été condamné à :
540000 de droits
520000 de pénalités pour cause de redressement conséquent
+ DE 40000 EUROS d'interets moratoires
Actuellement ,
à 70 ans mon créancier à saisi mes différentes retraites,
Le trésor public a réalisé des ATD bloquant les saisie du créancier,
Cherchez la justice............



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titide le mercredi 2 jan 2013 à 12:11

    M44.....on ne comprend rien à votre texte !si vous vous etes defendu de la m^me façon;pas etonnant que vous ayez perdu !

  • titide le mercredi 2 jan 2013 à 12:08

    que les sidérurgistes acceptent des salaires moindres pour sauver leur entreprise.Le leader de la CGT se prend pour une vedette dans les médias-on vient encore de le voir avec ses voeux;il se fout completement de ses collègues qui vont perdre leur boulot.

  • titide le mercredi 2 jan 2013 à 12:05

    à vouloir trop gagner souvent on perd tout.Les retraites devraient etre plafonnées à 2500 euros par mois.

  • JUFRABRE le mercredi 2 jan 2013 à 11:03

    La vraie question est : Faut-il orangiser Florange, voilà la vraie question...Tout cela n'est fondamentalement qu'une question de couleur...

  • JUFRABRE le mercredi 2 jan 2013 à 11:01

    France Télécom (Ex ORANGE) était nationalisée, construite et payée avec nos impôts. L'entreprise a été privatisée, l'état a empoché l'argent, mais les impôts n'ont jamais baissé. Et maintenant, il faudrait payer une seconde fois ? ça ne va pas bien, non ?

  • M3645620 le lundi 31 déc 2012 à 17:58

    ne pourriez vous pas construire des posts cohérents?UNE FOIS au moins que l'on lise des avis construits

  • j.capman le lundi 31 déc 2012 à 14:58

    On a multiplier par 3 les actions espagnoles qui avaient eté jointes à usinor pour etre certain d une vente totale, usinor marchait bien .Je ne detiens pas la vérite, mais dans mon souvenir il n y avait pas urgence à vendre.