Article rédigé par dgui2, le dimanche 11 nov 2012 à 01:36
Imprimer l'article Envoyer l'article à un ami

Une tentative de "reporting"

Thème de cet article : Rapport de la Cour des comptes : comment réduire le déficit public ?

knbskin, je suis d'accord globalement d’accord avec vos conclusions et j’apprécie généralement vos post. Mais, de la façon dont vous formulez parfois les choses, j’ai bien peur que votre cote de popularité ne monte pas très haut sur ce forum. Mais, cela, c’est une autre affaire….
Personnellement, j’ai aussi ma petite idée en deux points sur ce qu’il faudrait pour la France. Et je crains de ne pas être très « populaire » moi non plus….
PREMIER POINT : Accepter de payer l’Allemagne (très cher si il le faut) pour qu’elle renonce à son privilège exorbitant en sortant de l’Euro et qu’elle reprenne le Deutschemark comme monnaie. Ce serait à la fois une indemnité de préjudice et une sorte de solde de tous comptes. Le DM serait immédiatement réévalué de 20% par rapport à l’Euro ce qui nous laisserait peut-être une (petite) chance de nous réindustrialiser. Il faut entrer en négociation dès maintenant car le temps joue contre nous. Si nous tardons encore quelques années, nous n’aurons plus d’industrie du tout en France. A ce moment-là, l’Allemagne nous dira « Auf wiedersehen ! » et nous comprendrons (trop tard) à quel point elle profité de nos erreurs…
En ce moment, l’Allemagne nous joue « live and let die » (vivre et laisser mourir)….
En ce qui concerne les causes de nos maux actuels, rien ne sert d’accuser la mondialisation, la financiarisation de l’économie, le dollar ou l’ultralibéralisme. Ce n’est pas non plus la faute des méchants Chinois, des ri.poux Américains et surtout pas la faute de l’Allemagne. Cela provient simplement de nos propres erreurs, de la faiblesse de nos gouvernants et de notre tendance nationale à pleurnicher et à attendre tout de l’Etat. Voila 35 ans que nous dépensons plus que nous ne gagnons et certains commencent à se demander d’où vient l’argent : quel raisonnement mesquin !!!! Eh bien, l’argent a été EMPRUNTE à l’étranger et maintenant, c’est devenu de la dette.
DEUXIEME POINT : Il faudrait que notre Président NOMME comme Premier Ministre un homme de la société civile qui soit un bon CONTROLEUR DE GESTION. Avec les pleins pouvoirs et la mission de redresser la France (ni plus ni moins). Un solide professionnel pouvant justifier d’au moins dix ans d’expérience réussie en Entreprise privée. Les qualités attendues du candidat sont : rigueur d’analyse, motivation très forte pour l’OPTIMISATION des grands systèmes, maitrise des coûts de production et des délais, capacité de synthèse. Mais ce qui est le plus important, c’est d’avoir de bonnes qualité relationnelles. Parce qu’il va falloir beaucoup NEGOCIER et CONVAINCRE. Et ne jamais oublier que DERRIERE LES TABLEAUX DE CHIFFRES, IL Y A DES FEMMES ET DES HOMMES.
Personnellement c’est à cela que j’ai consacré les 15 dernières années de ma carrière : j’ai donc une idée très concrète sur cette question….
En Italie, l’expérience de M. MONTI est intéressante. Le fait qu’il vienne de Goldman Sachs fait évidemment hurler tous les « bien-pensants » mais voyons quand même comment l’expérience va se terminer….

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dgui2 le mardi 20 nov 2012 à 11:16

    Dans leur tête, les Allemands ne fonctionnent pas comme nous. Quand on compare leur littérature et la notre, cela saute aux yeux. J’ai compris cela au moment de leur réunification. Il était évident dès le début que cela ne leur apporterait que des dépenses et que le résultat serait décevant. Ils l’ont pourtant FAIT. Et, à aucun moment, le moindre doute ne les a effleurés !

  • dgui2 le mardi 20 nov 2012 à 11:14

    Pendant ce temps, les AUTRES, dont la France, souffriront ENCORE PLUS. Chaque dévaluation du FF rendra nos importations plus chères et réduira notre pouvoir d’achat (et nos prétentions) à l’étranger. Et vous voyez bien qu’avec l’annonce d’aujourd’hui (dégradation de la France par Moody’s), le phénomène que je crains est déjà à l’œuvre….

  • dgui2 le mardi 20 nov 2012 à 11:12

    Mais ils pourraient préférer cela, tellement ils EN ONT MARRE DE PAYER pour certains qui, en plus, commencent à se f…outre de leur gu.eule

  • dgui2 le mardi 20 nov 2012 à 11:11

    Vous êtes quand même d'accord que l’Euro ne pourra pas durer encore très longtemps dans sa composition actuelle. Si des pays comme la Grèce et l’Allemagne, tellement différents, doivent continuer à cohabiter, cela ne peut que PETER à court ou moyen terme. Ce qui nous ramène grosso modo à ma prévision initiale : l’Allemagne hors de l’Euro et reprenant le DM. Cela leur compliquera énormément la tache et il leur faudra sans doute une génération pour s’en remettre.

  • msglyon le lundi 19 nov 2012 à 15:35

    Plutôt que de viser une sortie beaucoup trop chimérique de l'Allemagne, peut être pourrions nous jouer du commerce extérieur pour grappiller du terrain. Dans ce sens, les biens industriels d'investissement(donc financés par la dette de l'acheteur) allemands, généralement plus chères que leurs concurrents, vont souffrir plus d'une politique plus serrée de la France envers ses entreprises. Les 20 milliards d'assistanat envers cellesci doivent être conditionnés en ce sens: Pas acheter tout allemand

  • knbskin le vendredi 16 nov 2012 à 22:41

    Plus sérieusement, l'Allemagne ne quittera jamais l'€ ! Les Français ont fait des pieds et des mains pour que l'Allemagne rentre dans l'€ sous prétexte que le DM était une monnaie trop forte !

  • knbskin le vendredi 16 nov 2012 à 22:40

    Exact, scheyde1, il faut écrire sur Word et faire un copier/coller ! :)

  • scheyde1 le vendredi 16 nov 2012 à 22:38

    je ne vois pas ce que j'écris sur ce blog. Je demande à Boursorama de revoir cet écran de saisie

  • knbskin le vendredi 16 nov 2012 à 22:38

    Ben oui, dgui2 ... Il est cependant à craondre que l'hypothèse "noire" ne fasse surface très vite. Imaginez le scénario. Les taux remontent fortement (par exemple, lorsque les problèmes Italie/Espagne seront "résolus"). Le budget devient internable, et FH est forcé d'annoncer des coupes claires. Tout le monde est dans la rue, le FMI et l'UE arrivent et imposent une politique ... ???

  • scheyde1 le vendredi 16 nov 2012 à 22:37

    En revanche, je suis d'accord avec la mise en place d'un contrôle de gestion musclé chapeauté par des cabinets renommés.