Zone euro : un rebond de l'activité envisageable ?

le
0

(lerevenu.com) - La croissance européenne a déçu au deuxième trimestre. Alors que peu de pays ont publié les détails de leur Produit intérieur brut sur la période, l'annonce d'une stagnation de l'activité a surpris. L'impression est d'autant plus négative que cette « mauvaise surprise » s'explique essentiellement par des déceptions venues des trois plus grandes économies de la zone euro : le PIB français a stagné pour le deuxième trimestre consécutif, le PIB italien s'est contracté pour la deuxième fois de suite et, après un rebond plus fort qu'attendu à l'époque, le PIB allemand a été estimé en baisse de 0,6%. 

Même sans modifier les anticipations de croissance au deuxième semestre, la prévision pour l'ensemble de l'année doit être abaissée. Au-delà de cet effet mathématique, que nous disent les indicateurs économiques ? Peut-on s'attendre à un redressement de l'activité dans la deuxième partie de l'année ? Rien n'est moins sûr.  

Stagnation prolongée   Après la stagnation de l'activité au deuxième trimestre de cette année, le message transmis par les indicateurs disponibles sur le mois de juillet et les résultats des enquêtes de conjoncture portant sur le mois d'août ne portent pas à l'optimisme. L'indice composite préliminaire d'activité de Markit a reculé d'un point. A 52,8, il signale que l'activité économique continue à croître, mais sa baisse montre qu'elle ralentit.  

Les enquêtes

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant