Williams (Fed) veut une hausse des taux d'intérêt cette année

le
0
    SAN FRANCISCO, 21 octobre (Reuters) - Le président de la 
Réserve fédérale de San Francisco John Williams a relancé 
vendredi son appel à une hausse rapide des taux d'intérêt 
américains, précisant à la presse en marge d'une conférence que 
"cette année serait bien" pour un relèvement de taux qu'il avait 
souhaité dès le mois dernier.      
    Le président de la Fed de San Francisco a souligné, dans un 
discours à l'occasion de la conférence des Federal Home Loan 
Banks de San Francisco, que si la Fed attendait trop longtemps, 
elle pourrait se retrouver contrainte de relever ses taux 
brutalement, ce qui risquerait d'étouffer la croissance.  
    Face à une économie "pour l'essentiel" en plein emploi et 
une inflation "sacrément proche" de l'objectif de 2% de la Fed,, 
"il est logique de revenir à une phase de hausse progressive des 
taux, de préférence plus tôt que tard", a-t-il déclaré. 
    "En préconisant une hausse progressive des taux d'intérêt, 
je ne cherche pas à bloquer la croissance économique", a dit 
John Williams, qui votera au comité de politique monétaire l'an 
prochain. "C'est tout le contraire: mon objectif est de la 
maintenir sur une base saine pour qu'elle puisse durer." 
    Ces propos semblent contredire ceux de la présidente de la 
Fed la semaine dernière. Janet Yellen a dit que la Fed devrait 
peut-être mener une politique adaptée à une économie "à haute 
pression" pour réparer les dégâts que la crise lui a causés et 
juguler des risques prenant un caractère permanent.   
    Mais le président de la Fed de San Francisco a affirmé qu'il 
n'était pas en désaccord avec Janet Yellen. 
    Une majorité des responsables de la Fed est favorable à un 
nouveau relèvement des taux d'ici la fin de l'année, après que 
la Fed a enclenché un cycle de hausse de taux en décembre 2015.  
 
 (Ann Saphir, Juliette Rouillon pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant