Wendel met la main sur AlliedBarton aux Etats-Unis

le
0

(NEWSManagers.com) -

La société d'investissement Wendel vient d'annoncer le rachat d'AlliedBarton

Security Services, l'une des plus importantes sociétés de sécurité aux

Etats-Unis. Le coût de la transaction est d'environ 1,67 milliard de

dollars. Wendel va contrôler la quasi totalité du capital de la société

(96 %) - le reste étant détenu par le management de l'entreprise - après

l'avoir rachetée au fonds américain Blackstone. Pour financer l'opération,

Wendel va investir 670 millions de dollars en fonds propres. Cette

opération permet à Wendel de remplir ses objectifs d'investissement sur la

période 2013-2017, ce qui correspond à un montant de 2,1 milliards de dollars

en deux ans. La société d'investissement française réalise également sa

deuxième acquisition aux Etats-Unis en moins de sept mois.

AlliedBarton, qui emploie plus de 60.000 salariés aux Etats-Unis et au Canada,

a réalisé un chiffre d'affaires de près de 2,18 milliards de dollars sur les 12

mois au 31 mars 2015, et un Ebitda ajusté de 148 millions, avec un ratio de

conversion en free cash-flow de plus de 95%.

Le private equity européen enregistre

un premier semestre record en matière de cessions

Le montant des cessions réalisées sur le marché européen du private equity s' est

élevé à 72,9 milliards d'euros au premier semestre, soit un plus haut depuis le

précédent record atteint pré-crise, à 68,7 milliards d'euros au premier

semestre 2007, selon la dernière étude publiée par le Centre for Management

Buyout Research (CMBOR), sponsorisée par Equistone Partners Europe.

Bien que les volumes soient inférieurs, le marché européen a également été très

dynamique en matière d' investissements, avec un montant de 37 milliards

d'euros. Un niveau qui n' avait pas été atteint depuis le premier semestre 2008.

Au total, 7 deals supérieurs à 1 milliard d'euros ont été recensés en Europe

sur la période (SIG Combibloc Group, New Look, Constantia Packaging,

Sivantos/Siemens Audiology Solutions, Advanced Computer Software, Sky Bet et

Senvion).

En France, les nouveaux investissements ont diminué en valeur depuis le début

de l' année. Si le marché français affiche le plus grand nombre de deals (43)

après le Royaume-Uni, il figure en revanche en cinquième position en termes de

montant des opérations (1,8 milliard d'euros ce semestre, contre 5,1 milliards

d'euros au second semestre 2014). Avec un montant de 14,7 milliards d'euros, le

marché des cessions est quant à lui resté le plus actif après le Royaume-Uni,

en particulier grâce à trois opérations majeures: Grandvision (5 milliards

d'euros), TDF (3,6 milliards d'euros) et Spie (2,5 milliards d'euros).

Jean-François Tardiveau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant