Vivendi réussit son OPA sur Gameloft

le
0
Logo du siège de Vivendi, à Paris. (© E. Piermont / AFP)
Logo du siège de Vivendi, à Paris. (© E. Piermont / AFP)

Le groupe de médias dirigé par Vincent Bolloré disposait lundi d'au moins 61,71% du capital et 55,61% des droits de vote de Gameloft, selon des chiffres communiqués par l'AMF.

«L'initiateur détenant à l'issue de l'offre plus de 50% du capital et des droits de vote de Gameloft SE, la condition requise en application de l'article 231-9 I du règlement général est satisfaite. L'offre a donc une suite positive», a précisé l'AMF, qui publiera le résultat définitif de l'OPA d'ici jeudi.

Une offre relevée deux fois

Vivendi avait dû relever son offre à deux fois pour emporter le morceau, valorisant finalement Gameloft à quelque 700 millions. L'issue définitive du processus reste cependant suspendue à une décision de la Cour d'appel de Paris après un recours engagé par l'éditeur de jeux mobiles, fondé comme Ubisoft par la famille Guillemot.

Après l'entrée impromptue de Vivendi à son capital en octobre 2015, Gameloft – dirigé par Michel Guillemot – avait déclaré son opposition à toute alliance avec le groupe de Vincent Bolloré qui veut ajouter les jeux vidéos à son portefeuille d'actifs. Quand Vivendi a lancé son OPA à la mi-février, Gameloft a répété que l'opération ne présentait «aucun intérêt stratégique», qu'elle n'était «pas de nature à créer des synergies substantielles» et qu'elle «sous-évaluait significativement la société».

Les titres placés sur un

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant