Vatel Capital lance son huitième FIP dédié à la Corse

le
0

(NEWSManagers.com) - Vatel Capital a annoncé le 22 septembre le lancement du FIP Kallisté Capital n° 8, son 8ème FIP (Fonds d'investissement de proximité) dédié à la Corse depuis 2008. Destiné aux investisseurs particuliers, ce fonds bénéficie de toute l'expérience et du tissu relationnel accumulés depuis 7 ans au coeur de l'économie insulaire par son gestionnaire Vatel Capital, le capital investisseur le plus actif sur la Corse.

En effet, depuis 2008, Vatel Capital a investi dans près de 50 PME corses. Dans la continuité des stratégies d'investissement déployées avec succès par ses sept FIP corses précédents, Kallisté Capital n° 8 investira à hauteur de 70 % (minimum) dans une quinzaine de PME familiales corses, principalement dans le cadre d'opérations de capital développement et de transmission, pour des tickets unitaires compris entre 0,5 et 2,5 millions d'euros Les entreprises seront sélectionnées sur des critères de maturité, de rentabilité et de perspectives de croissance.

La stratégie d'investissement mise en oeuvre par Vatel Capital s'appuie sur une économie insulaire solide : la Corse est la seule région française à afficher une croissance annuelle positive depuis 1993 et ses entreprises sont en moyenne plus pérennes (75 % sont toujours actives après trois ans d'existence contre 71 % au niveau national). Au total, 1 200 entreprises basées en Corse sont éligibles aux critères d'investissement de Vatel Capital.

Les particuliers qui investissent dans le FIP Kallisté Capital n°8 bénéficient d'une réduction de leur impôt sur le revenu équivalent à 38 % de l'investissement dans la limite de 12 000 euros pour un célibataire et de 24 000 euros pour un couple, soit une réduction d'impôts potentielle maximum de 4 560 euros pour un célibataire et de 9 120 euros pour un couple (dans la limite du plafond des niches fiscales de 10 000 euros). Le ticket d'entrée est de 1 000 euros. Enfin, la durée de blocage est de 8 ans minimum (pouvant atteindre 10 ans sur décision de la société de gestion), soit un retour aux porteurs de parts au plus tard le 31 décembre 2025. A la sortie, les plus&" 8208;values sont exonérées d'impôt, hors prélèvements sociaux (CSG, CRDS).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant