Valls sort le grand jeu pour séduire les patrons

le
0
La chaleureuse poignée de main entre Manuel Valls et le patron des patrons Pierre Gattaz à l'issue du discours du Premier ministre.
La chaleureuse poignée de main entre Manuel Valls et le patron des patrons Pierre Gattaz à l'issue du discours du Premier ministre.

Le Premier ministre Manuel Valls était ce mercredi au grand rendez-vous annuel du patronat, moins de 24 heures après la formation d'un nouveau gouvernement qui conforte le cap d'une politique visant à relancer l'économie en s'appuyant sur les entreprises. Une présence hautement symbolique : Manuel Valls n'est que le deuxième Premier ministre depuis la création du Medef en 1998 à se rendre à l'université d'été de la principale organisation patronale française, sur le campus de l'école de commerce HEC à Jouy-en-Josas (Yvelines). Le premier n'était autre que Jean-Marc Ayrault.Le discours de Valls était très attendu. Les patrons, venus en nombre écouter le Premier ministre, n'ont pas été déçus. Car c'est peu dire que Manuel Valls a cherché à les rassurer sur ses intentions. D'emblée, le Premier ministre a assuré qu'il "ne doutait pas du soutien de la majorité" de gauche à l'Assemblée nationale, qui sera "au rendez-vous des textes budgétaires et financiers", notamment dans la mise en oeuvre du pacte de responsabilité. "Cessons d'opposer systématiquement État et entreprises, d'opposer chefs d'entreprise et salariés, organisations patronales et syndicats. (...) Notre pays crève de ces postures", a déclaré le Premier ministre sous les applaudissements . Avant d'affirmer que "la France a besoin de ses entreprises", "j'aime l'entreprise", s'est même exclamé Manuel Valls.Le Premier ministre a poursuivi en estimant qu'"il est absurde de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant