Valeo, Michelin, Montupet, Plastic Omnium: après la baisse des cours cet été, le rebond? 

le
0

Quel rally ! En Bourse, le secteur automobile a traversé les deux dernières années pied au plancher, comme en témoigne l'accélération de 68% de l'indice Euro Stoxx Automobiles & Parts. Bien qu'en progression de 35% depuis l'été 2012, le CAC 40 est loin dans le rétroviseur. Sur la cote parisienne, le compartiment des équipementiers a fait encore mieux : +108% !

(lerevenu.com) - Fort pouvoir de prix Dans le peloton de tête, les actions Michelin et Faurecia ont rejoint cette année des niveaux inexplorés respectivement depuis 2007 et 2008, Valeo a inscrit un plus-haut depuis'98 et Plastic Omnium a navigué sur des sommets historiques. Les cours de Bourse ont profité à plein du redémarrage de la production automobile en Europe, entraperçu dès le deuxième trimestre 2013, et bien anticipé par les investisseurs. Ces derniers sont conscients que, dans cette industrie, les équipementiers ont les commandes bien en main.

L'étude annuelle sur l'automobile réalisée par le cabinet Alixpartners confirme que les sous-traitants captent toujours une part plus importante de la profitabilité du secteur, grillant la priorité aux constructeurs.

L'an passé, la marge opérationnelle médiane des équipementiers s'est établie à 6% en Euro­pe, contre 4% pour les fabricants de véhicules. Laurent Petizon, directeur général d'Alixpartners, explique cet avantage par une meilleure diversification des sous-traitants : "

Ils sont multiclients, ne dépendent pas seulement

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant