USA-La Fed "pas loin" d'un relèvement des taux-Lockhart

le
2

ATLANTA, 10 août (Reuters) - Les conditions économiques aux Etats-Unis ont largement renoué avec la normale et une décision de la Réserve fédérale américaine de relever ses taux d'intérêt devrait intervenir bientôt, a déclaré lundi le président de la Fed d'Atlanta Dennis Lockhart. "Je pense que le moment du "décollage" s'approche", dit-il selon le texte d'un discours qu'il doit prononcer devant le club de la presse d'Atlanta. "L'économie a fait de grands progrès, elle est tout près d'un niveau considéré comme normal (...) les conditions ne sont plus extraordinaires." Dennis Lockhart, vu comme un centriste au sein du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), n'a pas répété de précédentes déclarations selon lesquelles il était prêt à voter en faveur d'une première hausse des taux depuis 2006 lors de la prochaine réunion du FOMC en septembre. Mais il ne fait aucun doute à ses yeux que la première économie mondiale a passé les principaux obstacles que Dennis Lockhart considérait encore comme des risques en début d'année. Les risques venus de l'extérieur -- comme une sortie de la Grèce de la zone euro ou un brutal effondrement de l'économie chinoise -- ont, à ses yeux reflué. Et même si la rechute des cours du pétrole brouille la situation en matière de prix à la consommation, l'économie américaine semble désormais "à deux doigts" d'une situation de plein emploi. Dennis Lockhart a ajouté s'attendre à une remontée de l'inflation à mesure que l'économie continue à se renforcer. "Par rapport au début de l'année (...) nous pouvons remettre au placard certaintes préoccupations", estime-t-il, tout en jugeant, à l'instar de la présidente de la Fed Janet Yellen, que la remontée des taux, une fois initiée, devrait être progressive. Les propos de Dennis Lockhart font écho à ceux, tenus plus tôt dans la journée, par Stanley Fischer, vice-président de la Réserve fédérale américaine, n'était qu'un phénomène temporaire et l'économie était presqu'arrivée à une situation de plein emploi. ID:nL5N10L271 Les principales banques de Wall Street s'attendent toujours à ce que la Réserve fédérale -- dont les mandats sont à la fois la stabilité des prix et le plein emploi -- relève ses taux d'intérêt en septembre mais un nombre croissant d'entre elles pensent que cette hausse sera la seule d'ici la fin de l'année, montre vendredi une enquête de Reuters. ID:nL5N10I3V3 Le rapport mensuel sur l'emploi publié vendredi suggère une poursuite de l'amélioration de la situation économique et a été globalement perçu comme un argument supplémentaire en faveur d'une hausse de taux dès septembre. ID:nL5N10I2I6 (Howard Schneider, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SM7 le lundi 10 aout 2015 à 20:50

    C'est un peu comme le feuilleton de la Graisse, barbant et sans fin.

  • AND.KOTE le lundi 10 aout 2015 à 19:19

    Arretez de nous bassiner avec la Fed c est tous les jours depuis plus d 1 an, c est lassant