Unilever-CA du T3 inférieur aux attentes, le titre recule

le
0

* Hausse de 2,1% du CA au T3 contre un consensus de +3,7% * Progression de +0,3% des volumes contre un consensus de +1,8% * L'action perd plus de 2,5% à Londres (Actualisé avec détails, cours de Bourse) par Martinne Geller LONDRES, 23 octobre (Reuters) - Unilever ULVR.L UNc.AS a fait état jeudi de la plus faible croissance trimestrielle de son chiffre d'affaires en près de cinq ans, les performances du géant agro-alimentaire ayant été plombées par une faiblesse persistante de la demande en Europe et un ralentissement dans les pays émergents. A la suite de la publication de ces données, le titre du groupe anglo-néerlandais accusait la plus forte baisse de l'indice Stoxx 50 .STOXX , perdant vers 08h40 GMT 2,49% à 24,71 livres à la Bourse de Londres et 2,53% à 29,53 euros à la Bourse d'Amsterdam. Le propriétaire de marques telles que Dove et Lipton a dit que son chiffre d'affaires avait augmenté de 2,1% sur le troisième trimestre alors que, selon un consensus fourni par l'entreprise, les analystes avaient anticipé une progression de 3,7%. Les ventes en volumes, qui mesurent la quantité de produits écoulés, ont enregistré une hausse de 0,3% contre un consensus de +1,8% et +1,9% aux premier et deuxième trimestres. "Ce fut un trimestre décevant pour Unilever alors que nous pensions que tout était réuni pour que le groupe s'en sorte bien", a estimé James Edwardes Jones, analyste chez RBC Capital Markets. Andrew Wood, analyste chez Bernstein Research, a dit que le taux de croissance du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2014 était le plus faible depuis celui des trois derniers mois de 2009. Les annonces faites par Unilever sont similaires à celles de Nestlé NESN.VX il y a une semaine, quand le numéro un mondial du secteur avait fait état d'un ralentissement de la croissance de ses ventes sur les neuf premiers mois de l'année sous l'effet de la détérioration des économies asiatiques et de la tendance à l'érosion des prix en Europe. ID:nL6N0SB191 De son côté, Danone DANO.PA avait, également la semaine dernière, annoncé une forte croissance de ses ventes au troisième trimestre, alimentée par le rebond de sa nutrition infantile, ce qui lui a permis, comme Nestlé et Unilever, de confirmer ses objectifs annuels. ID:nL6N0SA0D6 OBJECTIFS CONFIRMÉS "Les conditions macro-économiques ont continué à exercer une pression sur les consommateurs", a déclaré Paul Polman, directeur général d'Unilever, cité dans un communiqué. Unilever génère plus de la moitié de son chiffre d'affaires dans les marchés émergents. Sur le troisième trimestre, il a augmenté de 5,6% dans ces pays, essentiellement du fait d'une hausse des prix. En volume, les ventes n'ont progressé que de 0,9%. Les livraisons en Chine ont particulièrement été touchées par le ralentissement de la conjoncture de la deuxième puissance économique mondiale. Comme les distributeurs du pays ont réduit leurs niveaux de stocks pour faire face à cette situation, les ventes constantes d'Unilever y ont diminué de 20%. "Nous avons ce ralentissement dans les pays émergents, l'Europe n'est pas encore sortie de l'ornière, seule l'Amérique du Nord montre quelques signes d'amélioration", a dit à Reuters Jean-Marc Huet, directeur financier d'Unilever. Le taux de croissance général des marchés dans lesquels Unilever est présent est descendu sous les 2% contre quelque 3% au début de l'année, a-t-il ajouté. "Nous n'anticipons pas d'amélioration substantielle. Cela fait un moment que nous n'avons pas une croissance sous les 2% sur une base mondiale. A mon avis, il n'y aura ni amélioration ni détérioration". Unilever a toutefois ajouté être confiant en sa capacité d'enregistrer "une nouvelle année de croissance profitable, supérieure à celle du marché, une marge opérationnelle toujours en amélioration et une forte génération de trésorerie". (Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant