Une OPA à 23 euros par action sur Heurtey Petrochem

le
0
Une installation pétrolière. (© Heurtey Petrochem)
Une installation pétrolière. (© Heurtey Petrochem)

Le petit ingénieriste pétrolier fait l’objet d’une OPA de la part d’une filiale de son premier actionnaire, l’IFP Energies nouvelles, qui possède 36% de son capital. L’offensive est menée par Axens, détenu à 100% par l’établissement public et également un acteur de la pétrochimie, du gaz et du raffinage.

Si l’opération est un succès, Heurtey sera intégré à Axens tout comme la participation de 50% que possède l’IFP dans Eurecat, un autre spécialiste du domaine. Objectif affiché de ces mouvements : «créer un groupe industriel technologique de référence ayant la taille critique et les moyens pour développer ses différents métiers mondialement».

Une prime d'environ 29%

L’opération ne devrait pas entraîner de casse sociale ni aucun «impact négatif» pour les salariés. Les deux entreprises ne sont en effet pas positionnées sur des activités redondantes.

L’OPA lancée par l’IFP et Axens est proposée à un prix de 23 euros par action qui pourra être augmenté à 24 euros si les acquéreurs obtiennent au moins 95% du capital et parviennent à retirer Heurtey de la Bourse. Ce bonus d’un euro sera uniquement accordé aux actionnaires ayant apporté leurs titres à l’offre.

Le prix annoncé représente une prime d’environ 29% sur le cours du 10 octobre dernier. Il est également supérieur à notre dernier objectif de cours (22 euros). Il reste toutefois bien

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant