Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui-sondage

le
0
    NEW YORK, 20 juillet (Reuters) - Un électeur sur huit ayant 
voté pour Donald Trump le 8 novembre dernier ne voterait plus 
pour lui au vu de ses six premiers mois, tumultueux, à la Maison 
blanche, à en croire un sondage Reuters/Ipsos rendu public 
jeudi. 
    Si une large majorité des personnes s'étant prononcés pour 
lui à la présidentielle disent qu'ils voteraient encore pour 
lui, l'érosion de ses soutiens chez les personnes âgées et 
d'autres catégories l'ayant particulièrement soutenu ne 
facilitera pas sa tâche s'il veut remporter un second mandat en 
2020, et, d'ici là, conserver sa majorité dans les deux chambres 
du Congrès lors des élections à mi-mandat, fin 2018. 
    Les 88% qui assurent en juillet qu'ils voteraient à nouveau 
Trump dénotent toutefois une légère amélioration par rapport au 
sondage effectué en mai, dans lequel ils étaient 82% à se dire 
prêts à voter encore pour lui.  
    Comparés, ces deux sondages laissent penser que Trump a 
quelque peu consolidé sa base électorale depuis le printemps, 
malgré son incapacité à abroger l'Obamacare et malgré les 
enquêtes fédérales sur une possible collusion entre son équipe 
de campagne et la Russie durant la campagne électorale. 
 
 (Chris Kahn; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant