Un début d'année morose pour Europacorp

le
0
Luc Besson. (© V. Maximov - AFP)
Luc Besson. (© V. Maximov - AFP)

Mais ce début d’exercice n’était qu’une mauvaise passe. Europacorp prévoit quatre lancements de films, en langue anglaise, pour les mois à venir. Des blockbusters en puissance susceptibles de doper les profits.

Plusieurs séries sont également programmées à court terme.

Elles sont elles aussi en langue anglaise et destinées au marché nord-américain, priorité d’Europacorp.

Cela tombe bien. Outre-Atlantique, la société de Luc Besson s’appuie désormais sur une co-entreprise de distribution baptisé RED. Elle va lui permettre d’y capter une part plus importante des profits.

Mais le principal atout boursier d’Europacorp, c’est sa faible capitalisation, actuellement inférieure à ses fonds propres.

L’intérêt spéculatif pourrait réveiller la convoitise des investisseurs cette année. OPA, rachat des minoritaires, retrait de la cote… il y a plusieurs scénarios sur la table.

Mais un seul conseil : Achetez Europacorp, code mnémonique ECP.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant