Un Brexit pénaliserait d'abord la Belgique, l'Irlande et les Pays-Bas

le
0

(NEWSManagers.com)

En cas de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, la Belgique, l'Irlande et les Pays-Bas seraient les trois pays les plus exposés, suivis dans l'ordre par l'Allemagne, la France et les Etats-Unis, selon une récente étude publiée par l'assureur-crédit Euler Hermes. Les trois premiers subiraient " un impact particulièrement significatif (...) du fait de leurs exportations et de leurs investissements croisés avec le Royaume-Uni" , avec une hausse de défaillances d'entreprises affectant leur dynamique de croissance des défaillances d'entreprises de +1,5 à 2,5 points.

Pour sa part, l'Allemagne " serait aussi considérablement affectée, perdant au total 6,8 milliards d'euros d'exportations de marchandises, dont 2 milliards pour le secteur automobile" , révèle l'étude. Pour la France, les pertes atteindraient 3,2 milliards d'euros. Un Brexit " serait particulièrement préjudiciable aux exportations en chimie (-0,52 milliard), en machines et équipements (-0,48 milliard) et en agroalimentaire (-0,39 milliard)" , a estimé Ana Boata, économiste Europe d'Euler Hermes, citée dans l'étude.

Jean-François Tardiveau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant