UE/Banques-Londres et Berlin veulent discuter des règles du capital

le
0
    LONDRES, 18 janvier (Reuters) - Les nouvelles règles de 
l'Union européenne encadrant le capital des banques rendent les 
petits établissements du secteur moins compétitifs et devraient 
de ce fait être changées, estiment l'Allemagne et la 
Grande-Bretagne, selon un document dont Reuters a pu obtenir une 
copie. 
    Ces nouvelles règles, durcissant les exigences en matière de 
capital, ont été établies dans la foulée de la crise financière 
de 2007-2009 qui a contraint des Etats à voler au secours de 
banques sous-capitalisées. 
    "La complexité générale du cadre actuel induit 
potentiellement des effets (...) indésirables qui, selon nous, 
doivent donner lieu à des discussions approfondies (...)", 
lit-on dans ce document. 
    La complexité du cadre réglementaire est un facteur qui 
contribue à une plus grande concentration dans le secteur, 
agissant de ce fait comme une importante barrière pour tout 
nouvel entrant, est-il précisé dans le document. 
 
 (Huw Jones, Benoit Van Overstraeten pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant