Transgene : accord avec Merck et Pfizer

le
0
Un laboratoire Transgene. (© Transgene)
Un laboratoire Transgene. (© Transgene)

La biotech strasbourgeoise a annoncé la signature d’un accord de collaboration avec Pfizer et Merck Kga (Allemagne), afin d’évaluer, dans le cadre d’un essai clinique initial (phase I/II) la combinaison entre TG4010 et Avelumab chez des patients atteint d’un cancer de la tête et du cou causé par le virus du papillome humain (HPV).

TG 4001 est un vaccin thérapeutique, développé par Transgene et Avelumab, un anticorps «inhibiteur de point de contrôle immunitaire», actuellement en phase de développement, et dont les deux groupes pharmaceutiques se partagent les droits.

Le développement débute à peine

Ce nouveau programme est prometteur : les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire ayant pris une place centrale dans la cancérologie ces deux dernières années, particulièrement depuis la mise sur le marché d’Opdivo, fin 2014.

Mais le développement débute à peine. De plus, il y a beaucoup de projets de combinaison dans ce champ de la recherche : les résultats devront être très solides pour convaincre Pfizer et Merck.

Enfin, les termes financiers de l’accord ne sont pas connus. Ils sont sans doute faibles. Preuve de la prudence de ces industriels. Le titre est sous-valorisé, mais le rebond n’est pas pour tout de suite.

L'histoire mouvementée de TG 4001

TG 4001 a connu une histoire mouvementée. Il était en cours de développement dans le cancer du col de

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant