Tout ce que l'on ne vous a pas dit sur l'interview de François Hollande

le
4
François Hollande a adopté une posture clairement favorable aux réformes. Reste à avoir s'il va passer aux actes.
François Hollande a adopté une posture clairement favorable aux réformes. Reste à avoir s'il va passer aux actes.

Pas d'annonce, une intervention "pour rien", "il aurait mieux fait de se taire"... On ne compte plus les réactions sceptiques ou franchement hostiles après la traditionnelle interview du 14 Juillet du président de la République. Lire à ce sujet : Consigny : François Hollande, le président "Plus belle la vie" Pourtant, pour qui savait lire entre les lignes, les réponses de François Hollande étaient moins anodines qu'elles n'y paraissaient, au moins en matière de réformes économiques. Le président ne veut visiblement pas se cantonner au pacte de responsabilité. Il emboîte le pas de son Premier ministre pour déployer encore sa politique pro-entreprise. Au détour d'une phrase, François Hollande a tout de même annoncé, certes dans son langage ambigu habituel, une nouvelle étape dans l'assouplissement du marché du travail. Qu'on en juge : "Nous avons simplifié un certain nombre de dispositifs du code du travail. Je vous rappelle qu'il y a eu un accord qui a modernisé le marché du travail (...). On peut aller plus loin. Et cela va se faire, car c'est ma méthode, par le dialogue. Et à un moment, la décision sera prise (...), à un moment, je décide." On est bien là à la limite de la démarche sociale-démocrate. En cas de désaccord entre le patronat et les syndicats, le chef de l'État tranchera, et personnellement. Une façon de faire qui rappelle celle de Nicolas Sarkozy, même si elle est moins brutale sur la forme. Vers un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mardi 15 juil 2014 à 18:11

    Tartuffe.

  • froggy83 le mardi 15 juil 2014 à 18:01

    ce que l'on ne nous a pas dit, c'est qu'il ne croyait pas à ce qu'il disait, il semblait mentir, ça se voyait trop, pas besoin d'être DRH, quand il parlait de reprise, quand il disait que la France innovatrice blabla bla c'est pour ça qu'il porte des lunettes d'ailleurs - no comment

  • Al20156 le mardi 15 juil 2014 à 17:57

    Contribuables Associés (140000 membres !), scandalisée, a consacré une pageau livre dans son mensuel " Le Cri ". L'ouvrage ne coûte que 19 EUR, fraisde port compris, pour270 pages. Après l'avoir lu, vous comprendrez comment l'UMP, PS, Modem, PCFsont prêts à brader toutes les valeurs de la république pour tenterd'obtenir les voix

  • pichou59 le mardi 15 juil 2014 à 17:43

    le scénario du 14 juillet : censure des micros d'ambiance de T1, qu'un petit fond de musique militaire; les poignées de mains aux petits amis..... regardez bien la vidéo!! et l'intervention, du blabla, mélange des genres pour les impôts , attendez les feuilles d'impôts à la rentrée de vos vacances, sans oublier les retraités qui vont passer à la "caisse"