Total menacé par la baisse des prix du brut

le
1

(lerevenu.com) - Total doit apprendre à vivre avec un pétrole peu cher. Le baril du Brent, tombé à 70 dollars, devrait en effet rester durablement déprécié, sauf événement exceptionnel (crise géopolitique, fort rebond de la croissance mondiale, volte-face de l'Arabie saoudite).

Bloc "A lire aussi"

Dans ce contexte, Total va avoir du mal à tenir ses objectifs financiers. Ses dirigeants visaient plus de 7 milliards de cash-flow libre l'année prochaine et 15 milliards en 2017. Des prévisions bâties sur l'hypothèse d'un cours du Brent à 100 dollars...

Néanmoins le dividende ne semble pas menacé. L'endettement représentait 24% des fonds propres en 2013. Total a la capacité de distribuer un coupon supérieur à sa génération de trésorerie après investissements. Le rendement, de 5,5% actuellement, devrait donc rester attrayant. Mais le risque d'une nouvelle baisse du cours paraît trop important pour acheter le titre.

Conservez Total. 

Source


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gustav10 le jeudi 4 déc 2014 à 14:59

    Titre totalement exagéré. C'est de la tentative d'influence de cours !