Thyssenkrupp déçoit avec la chute de ses ventes

le
0
 (Actualisé avec précisions, commentaire d'analyste et cours) 
    FRANCFORT, 11 août (Reuters) - Le groupe industriel allemand 
Thyssenkrupp  TKAG.DE  a surpris jeudi les investisseurs en 
annonçant une baisse de 12% de son chiffre d'affaires sur la 
période avril-juin, liée à une forte contraction de la demande 
en provenance de ses clients touchés par la faiblesse des cours 
du pétrole et des matières premières. 
    La politique de réduction des coûts a eu des résultats 
meilleurs qu'attendu et a permis de soutenir le bénéfice sans 
pour autant compenser une chute de 22% des ventes et une 
contraction de l'ordre de 60% des commandes de la division 
d'ingénierie industrielle. 
    "Dans la division Industrial Solutions, où nous restons en 
lice de manière prometteuse sur un nombre élevé d'appels 
d'offres, la prudence de la clientèle en raison de la faiblesse 
des cours du pétrole et des matières premières a continué de 
peser sur l'activité", écrit Thyssenkrupp dans un communiqué. 
    Le groupe a réalisé 700 millions d'euros d'économies sur les 
neuf premiers mois de son exercice fiscal décalé, un montant 
supérieur aux prévisions qui a contribué à limiter à 18% la 
contraction du bénéfice avant impôts et charges financières 
(Ebit) ajusté sur la période avril-juin, troisième trimestre de 
cet exercice. 
    A 441 millions d'euros, ce bénéfice est supérieur au 
consensus des estimations d'analystes recueillies par Reuters, 
qui donnait 415 millions. Le chiffre d'affaires de 9,86 
milliards d'euros est en revanche inférieur à la plus basse de 
ces estimations d'analystes, qui s'établissaient en moyenne à 
10,5 milliards d'euros. 
    L'action Thyssenkrupp cède 1,37% à 20,83 euros à 09h09 GMT, 
plus forte baisse de l'indice Dax  .GDAXI  de la Bourse de 
Francfort. 
    "La mauvaise performance de la division Industrial Solutions 
doit être vue comme un motif d'inquiétude", a commenté le 
courtier Kepler Cheuvreux. "Nous sommes aussi prudents en raison 
des risques de voir une fusion potentielle avec Tata dans 
l'acier retardée ou mise en échec à la suite du vote en faveur 
du Brexit." 
    Thyssenkrupp et l'indien Tata Steel ont dit en juillet 
discuter au sujet de la consolidation du secteur de l'acier en 
Europe.   
    Les activités de l'allemand dans le secteur sidérurgique ont 
réalisé des résultats meilleurs que prévu sur la période 
avril-juin, ce qu'il explique par un redressement des prix dont 
l'impact sera positif sur les bénéfices à venir. 
    Thyssenkrupp a confirmé jeudi prévoir pour l'ensemble de 
l'exercice 2015-2016 un Ebit ajusté d'au moins 1,4 milliard 
d'euros, après avoir dégagé un milliard sur les neuf premiers 
mois de l'exercice. Le consensus Reuters table sur 1,46 
milliard. 
 
 (Georgina Prodhan; Marc Angrand et Bertrand Boucey pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant