Thyssenkrupp abaisse ses prévisions 2016

le
0
THYSSENKRUPP RÉDUIT SES PRÉVISIONS DE RÉSULTATS POUR 2016
THYSSENKRUPP RÉDUIT SES PRÉVISIONS DE RÉSULTATS POUR 2016

(Reuters) - Thyssenkrupp a réduit mardi ses prévisions de résultats pour 2016, le groupe industriel allemand disant que la tendance baissière des prix des métaux, dont l'acier, s'était révélée plus longue et plus prononcée que ce qu'il avait anticipé.

A la suite de cette annonce, le titre Thyssenkrupp perdait vers 11h00 GMT 2,02% à 17,99 euros, accusant l'une des plus fortes baisses de l'indice Stoxx 600. La valeur bascule ainsi dans le rouge depuis le début de l'année (-1,85%).

Après une chute d'un cinquième de son bénéfice ajusté avant impôts et intérêts (Ebit) au deuxième trimestre de son exercice 2015-2016, Thyssenkrupp dit prévoir désormais un résultat d'"au moins 1,4 milliard d'euros" pour l'ensemble de l'exercice, au lieu d'une prévision précédente de 1,6-1,9 milliard.

Le consensus est actuellement à 1,49 milliard d'euros selon Thomson Reuters.

Ces résultats et ces prévisions mitigées vont vraisemblablement accélérer le processus de consolidation du secteur sidérurgique européen, plombé par une situation de surcapacités et une afflux d'importations d'acier chinois.

Il y a près d'un mois, le président du directoire de Thyssenkrupp Heinrich Hiesinger avait dit que le groupe voulait jouer un rôle actif dans une éventuelle consolidation du marché européen de l'acier, sans pour autant mettre de l'argent sur la table.

Thyssenkrupp a également abaissé sa prévision de bénéfice net, attendant maintenant un résultat stable et non plus en "nette amélioration".

"Même si nous constatons aujourd'hui une reprise du prix des matériaux, elle survient plus tard que ce que nous avions initialement anticipé et à partir d'un plus bas niveau (...)", note Heinrich Hiesinger, cité dans le communiqué de résultats.

Au deuxième trimestre, le bénéfice des activités sidérurgiques européennes a été effacé par les pertes du site brésilien du groupe, que ce dernier a déjà en vain tenté de vendre.

(Georgina Prodhan, Véronique Tison et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant