Theradiag : le diagnostic boursier est favorable

le
0
Le siège de Theradiag. (© Theradiag)
Le siège de Theradiag. (© Theradiag)

Le spécialiste du diagnostic in vitro a récemment signé deux accords, l’un avec le chinois Hob Biotech, l’autre avec la filiale américaine du japonais Miraca. Il leur confie la commercialisation de sa gamme Lisa Tracker dans leur pays respectif. Les tests Lisa Tracker permettent de mesurer périodiquement l’efficacité des biothérapies (Remicade dans la polyarthrite rhumatoïde, Avastin dans le cancer, etc.) et l’apparition éventuelle de résistance au traitement chez les patients.

Un kit intégrable à l’offre des fabricants de «biosimilaires»

Malgré les économies qu’ils permettent de réaliser les ventes restent modestes, car il n’est pas toujours facile de convaincre les hôpitaux d’adopter ces tests. L’expiration récente (Remicade) ou à venir (Avastin, Humira, etc.) des brevets de ces biothérapies ouvre la concurrence et offre un boulevard à Theradiag.

Les kits Lisa Tra­cker peuvent être intégrés à l’offre des fabricants de «biosimilaires», qui se chargent alors de démarcher les hôpitaux et en intègrent le coût dans leur prix global. L’accord signé cet été en Europe pour un générique du Remicade était une première opportunité. Les partenariats chinois et américain permettront de les multiplier.

Le Revenu reste à l'achat sur le titre avec un objectif de cours de 7 euros.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant