Theolia grimpe grâce à son activité sur neuf mois

le
0
THEOLIA SOUTENUE PAR SON ACTIVITÉ SUR NEUF MOIS
THEOLIA SOUTENUE PAR SON ACTIVITÉ SUR NEUF MOIS

PARIS (Reuters) - L'action Theolia s'est envolée mardi à la Bourse de Paris après l'annonce par le groupe spécialisé dans la production d'électricité d'origine éolienne d'une hausse de 18% de ses revenus sur les neuf premiers mois de l'année.

L'entreprise a fait état d'un chiffre d'affaires de 74,5 millions d'euros sur la période janvier-septembre, soutenu par une hausse de 11% de la vente d'électricité pour compte propre et la multiplication par 3,5 de l'activité de la division développement, construction et vente.

L'action Theolia, qui a été réservée à la hausse en tout début de séance, a clôturé sur un bond de près de 17% à 0,70 euro.

L'entreprise va réunir le 3 novembre ses actionnaires en assemblée générale extraordinaire pour que ces derniers se prononcent sur l'accord conclu fin août sur la restructuration de sa dette.

Cet accord, négocié avec le fonds Boussard & Gavaudan, son principal créancier obligataire, prévoit une augmentation de capital de 60 millions d'euros destinée à financer un remboursement anticipé d'une partie de ses créances.

L'opération éloigne ainsi la menace de l'échéance couperet du 1er janvier 2015, date à laquelle la société risquait de se voir réclamer le remboursement anticipé de jusqu'à 125,8 millions d'euros.

L'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam) a, dans un communiqué diffusé mardi, invité les actionnaires de Theolia à voter en faveur du plan de restructuration de la dette.

"Il est de l'intérêt de la société, de ses actionnaires et de ses créanciers d'approuver le plan de restructuration qui sera soumis à l'assemblée du 3 novembre 2014", souligne Colette Neuville, la présidente de l'Adam.

L'Adam a dans le même temps précisé n'avoir "aucun lien" avec l'Adamt (Association de défense des actionnaires minoritaires de Theolia), une association qui s'est prononcée fin août contre l'accord de restructuration de la dette conclu avec Boussard & Gavaudan.

"L'Adam n'est en rien associée aux procédures entreprises jusque là par cette association (Adamt, ndlr), pas plus qu'aux positions qu'elle pourrait prendre à l'avenir", fait savoir Colette Neuville.

"L'Adam déplore que le nom choisi et médiatisé par des minoritaires de Theolia ait été de nature à entretenir la confusion avec l'Adam."

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant