Symantec acquiert Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars

le
0
LE SPÉCIALISTE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE SYMANTEC RACHÈTE SON CONCURRENT BLUE COAT
LE SPÉCIALISTE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE SYMANTEC RACHÈTE SON CONCURRENT BLUE COAT

(Reuters) - Symantec, le spécialiste américain de la sécurité informatique, va renforcer ses activités pour les entreprises avec le rachat annoncé dimanche de son concurrent Blue Coat pour environ 4,65 milliards de dollars (4,14 milliards d'euros) en numéraire.

La transaction, approuvée par les conseils d'administration des deux entreprises, devrait être conclue au troisième trimestre 2016 et aura un effet immédiatement positif sur les résultats de Symantec, a déclaré celui-ci.

Blue Coat, contrôlé par la société de capital-investissement Bain Capital, aide les entreprises à défendre leurs sites internet contre des cyberattaques. Ses solutions complètent l'offre existante de Symantec pour les entreprises, axée sur la protection des emails et des terminaux.

Symantec, surtout connu pour son antivirus Norton, a cédé en janvier sa filiale de stockage Veritas pour 7,4 milliards de dollars afin de se recentrer sur son métier de base, la sécurité.

Thomas Seifert, le directeur financier de Symantec, a indiqué que la société californienne lorgnait Blue Coat depuis un moment mais attendait d'avoir mené à bien la cession de Veritas à un consortium de fonds avant de se lancer.

Avec l'acquisition de Blue Coat, les services aux entreprises représenteront désormais 62% du chiffre d'affaires de Symantec qui sera de l'ordre de 4,4 milliards de dollars. Le groupe sera ainsi mieux armé face à la concurrence de spécialistes comme Palo Alto Networks, FireEye et Check Point Software Technologies, mais il n'entend pas pour autant céder son activité grand public qui est très rentable, a assuré Thomas Seifert.

L'opération permet aussi à Symantec de se trouver un nouveau directeur général en la personne de Greg Clark, qui occupait ces fonctions à Blue Coat. Le précédent directeur général de Symantec, Michael Brown, avait quitté le groupe en avril après la publication de résultats trimestriels décevants.

Bain Capital, qui avait racheté Blue Coat à Thoma Bravo l'an dernier pour 2,4 milliards de dollars, comptait initialement l'introduire en Bourse à la fin de l'été.

"Nous avons apprécié un partenariat très productif et nous sommes heureux de devenir à présent un actionnaire important de Symantec", a déclaré David Humphrey, le directeur général de Bain Capital, dans un communiqué.

Bain Capital va acquérir pour 750 millions de dollars d'obligations convertibles de Symantec et David Humphrey siégera au conseil d'administration du groupe de Mountain View.

Silver Lake Partners, autre firme de capital-investissement, a accepté de son côté d'acheter pour 500 millions de dollars d'obligations convertibles, ce qui doublera son investissement dans Symantec pour le faire passer à un milliard de dollars.

(Liana B. Baker à San Francisco, Bertrand Boucey et Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant