Sorin : transplantation transatlantique

le
0
Des chercheurs du groupe Sorin. (© Sorin)
Des chercheurs du groupe Sorin. (© Sorin)

L’italien Sorin et l’américain Cyberonics ont annoncé leur fusion, effective au troisième trimestre 2015. Il est prévu que pour cha­que titre détenu, les ac­tion­naires de Sorin recevront 0,0472 action de la nouvelle société. Ces titres seront cotés à Londres et New York, sur le Nasdaq.

Les deux sociétés ont des profils différents. Avec 3.900 salariés et 10 sites industriels, Sorin est une petite multinationale. Leader mondial des appareils de dérivation cardio-pulmonaire pour la chirurgie cardiaque, un secteur mature en croissance modérée mais dont elle contrôle 70% des parts de marché, elle est aussi présente dans les prothèses de valves cardiaques et la gestion du rythme cardiaque (pa­cemakers, défibrillateurs, etc.).

Créé en 1987, Cyberonics est un pionnier de la neuromodulation, un des segments les plus en vue dans l’industrie des dispositifs médicaux. L’américain commercialise la gamme Vagus Nerve Therapy System, des implants qui émettent des impulsions électriques sur le nerf vague et sont prescrits pour la prévention des épilepsies ou des dépressions. Son portefeuille de produits est jeune, en pleine expansion, innovant et, in fine, très profitable. La société bénéficie ainsi d’une croissance soutenue (9% au dernier trimestre 2014, contre 5% pour Sorin) et d’une marge d’exploitation forte (30%, contre 16% pour

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant