SIPH : RESULTATS ANNUELS 2014 : IMPACT COMPTABLE DE LA JUSTE VALEUR - SIPH SE TIENT PRET A AFFRONTER LE BAS DE CYCLE

le
0

Courbevoie, le 30 avril 2015

Comptes audités, arrêtés par le Conseil d'Administration du 9 avril 2015

Le bas de cycle que traverse le marché du caoutchouc s'est poursuivi en 2014, ce qui a impacté les évaluations d'actifs du groupe. SIPH a su démontrer par le passé sa capacité à affronter un contexte similaire, et va poursuivre une politique rigoureuse pour préserver ses équilibres financiers, tout en menant sa stratégie patrimoniale long terme.

 

En M€ 2014 2013
TOTAL IAS 41(1) Avant
IAS 41
TOTAL IAS 41(1) Avant
IAS 41
Chiffre d'affaires caoutchouc 226,7 - 226,7 326,2 - 326,2
Chiffre d'affaires total 250,1 - 250,1 365,1 - 365,1
Coûts des marchandises vendues -203,1 -4,3 -198,9 -277,4 -5,7 -271,7
Marge sur coûts directs 47,0 -4,3 51,3 87,7 -5,7 93,4
Application IAS 41 sur plantations (2) -64,2 -64,2   -65,3 -65,3 -
Résultat opérationnel courant -66,5 -65,9 -0,6 -24,4 -68,4 44,1
Résultat opérationnel -77,3 -65,9 -11,4 -36,2 -68,4 32,2
Résultat financier -   - -1,8 - -1,8
Charge d'impôt sur le résultat 15,4 15,0 0,4 -0,4 16,5 -16,9
Résultat net -61,9 -50,9 -11,0 -38,4 -51,9 13,5
Résultat net part du groupe -45,0   -35,2  

 

(1) Application de la norme IAS 41 sur les plantations et les stocks : Cf. Note 26-1 de l'annexe aux comptes consolidés

(2) Hors retraitement des dotations aux amortissements sur les matures

 

Contexte de marché

Les premiers signes d'un équilibre de l'offre et de la demande mondiale de caoutchouc

Après deux ans de surproduction, l'offre et la demande au niveau mondial s'équilibrent en 2014 à
11,8 millions de tonnes. La consommation mondiale est en croissance de +4,8% sur l'exercice, en ligne avec sa tendance long terme. Elle est portée notamment par la consommation chinoise qui croît à nouveau sur 2014 et passe à 40% de la consommation mondiale.

Une érosion régulière des prix – confirmation du bas de cycle

Sur cet exercice le cours du caoutchouc a enregistré une baisse continue, de 2,1$/kg début 2014
jusqu'à un niveau de 1,5 $/kg (1,2 €/kg) en fin d'année. Le cours moyen du caoutchouc ressort à 1,28€/kg, en baisse de 32,6% par rapport à l'an dernier (1,90€/kg en 2013).

 

Fort impact de la juste valeur sur les actifs du Groupe

SIPH réalise un chiffre d'affaires de 226,7 M€, en baisse de 30,5% qui reflète uniquement la baisse des prix de vente de l'année (-31,5%). Les volumes vendus s'élèvent à 164,4 milliers de tonnes, un niveau proche de l'an dernier, en augmentation de +1%. Ces volumes ont été volontairement maîtrisés sur cet exercice, la société ayant contenu le poids des achats extérieurs (qui passe de 57% à 55% de la production totale cette année), pour privilégier les travaux d'extension de capacité et d'adaptation des process industriels, en Côte d'Ivoire, nécessaires pour la croissance de la production future.

La marge sur coûts directs s'établit à 47,0 M€ contre 87,7 M€ au 31 décembre 2013. Elle tient compte de l'impact du déstockage des matières premières caoutchouc et produits finis pour 20,8 M€ sur l'exercice, un niveau identique à l'an dernier.

Le bas de cycle, déjà manifeste en 2013, s'est poursuivi cette année, entraînant des réévaluations d'actifs, de même ordre que l'an dernier.

L'application de l'IAS 41 pèse ainsi pour 64,2 M€ sur les plantations (contre 65,3 M€ sur l'exercice 2013). Sans impact sur la trésorerie du groupe, cette charge pèse sur le résultat opérationnel courant qui s'établit ainsi à
-66,5 M€.

SIPH enregistre une charge opérationnelle de 10,8 M€ principalement liée à la dépréciation d'actifs de CRC (6,2 M€), évalués dans le bas de cycle actuel. Au 31/12/2014, la totalité du goodwill et des actifs non courants de CRC sont dépréciés.

La perte opérationnelle ressort à 77,3 M€.

Après comptabilisation du résultat financier et d'un produit d'impôt de 15,4 M€, la perte nette du groupe s'élève à -45,0 M€ contre 35,2 M€ en 2013.

Il est à noter que la taxe à l'exportation applicable en Côte d'Ivoire, et qui avait généré une charge de 12 M€ en 2013, n'a eu qu'un impact de 0,8 M€ en 2014, car elle ne s'est plus appliquée à partir de février 2014, compte tenu du niveau des cours.

 

Une bonne maîtrise du BFR et des cash-flows positifs malgré le contexte

Le total des capitaux propres ressort à 159,3 M€ contre 229,6 M€ au titre de l'exercice 2013.

SIPH enregistre une variation de BFR positive à 28,3 M€, en amélioration par rapport à l'an dernier qui s'explique notamment par la diminution de la valeur des stocks et des encours clients.

Les cash-flows générés par l'activité restent positifs à 32,2 M€ permettant à SIPH de financer en partie les investissements réalisés sur la période, le financement du solde ayant été assuré par le recours à la dette bancaire. Les investissements se sont élevés à 51,1 M€, comparables à l'an dernier (49,7 M€ en 2013) et ont porté sur les extensions et renouvellement de plantation, l'augmentation de capacité des usines et l'évolution des procédés industriels (Ghana, Côte d'Ivoire) et le renouvellement d'équipements et infrastructures (notamment au Libéria).

La dette nette du groupe s'élève à 61,2 M€, soit un niveau de gearing maîtrisé de 38,4 % (la dette à plus
d'1 an représente 57% de la dette totale).

 

Une production globale cible de 190 000 tonnes en 2015, en croissance de +20%

et réévaluée à 400 000 tonnes en 2024

Depuis le début de l'année 2015, le cours du caoutchouc s'établit autour de 1,4 $/kg. L'évolution actuelle de la parité euro/dollars améliore le cours exprimé en euros qui ressort à 1,26€/kg en moyenne au 1er trimestre 2015.

Dans ce contexte difficile, SIPH entend poursuivre une politique rigoureuse pour préserver sa rentabilité et privilégier ses investissements à contre-cycle nécessaires pour la croissance de sa production à court terme (adaptation des capacités des usines) et à moyen et long terme (croissance des surfaces, renouvellement du verger existant).

Les efforts d'investissements déjà réalisés sur la capacité d'usinage en Côte d'Ivoire et Ghana en 2014 vont déjà permettre au Groupe de viser une production globale cible de 190 000 tonnes sur 2015, soit une augmentation de +20%, portée par les achats extérieurs.

Sur 2015, le montant des investissements sera de 35 M€ environ (contre 51,1 M€ sur 2014) avec toujours une flexibilité en fonction des cours. Ils porteront notamment sur la capacité d'usinage pour continuer d'absorber la forte augmentation des volumes attendue sur les prochaines années. A horizon 2024, la société vise une production globale de 400 000 tonnes portée par les achats aux planteurs indépendants.

La stratégie patrimoniale à long terme du groupe, la connaissance de son marché et la maîtrise des bas de cycle sont des atouts solides sur lesquels SIPH entend s'appuyer si le bas de cycle se poursuit. En effet, malgré des éléments encourageants d'une reprise mondiale le Groupe reste prudent car, en l'absence d'une plus franche reprise économique, la surproduction accumulée depuis deux ans au niveau mondial devra être absorbée et devrait donc continuer à peser sur le marché global du caoutchouc en 2015.

 

Recevez gratuitement toute l'information financière de SIPH par e-mail en vous inscrivant sur :

www.actus-finance.com

 

Code Valeur Euronext : SIPH - Code ISIN : FR 0000036857 - Nombre d'actions : 5 060 790

 

Au sujet de SIPH

La Société Internationale de Plantations d'Hévéas est spécialisée dans la production, l'usinage et la commercialisation de caoutchouc naturel à usage industriel. SIPH exploite plus de quarante milles hectares d'hévéas matures, et a aujourd'hui une capacité de production de 160 000 tonnes répartie sur 4 pays (Côte d'Ivoire, Ghana, Nigéria et Libéria). Le latex traité est issu de l'exploitation des plantations d'hévéas de SIPH et d'achats effectués auprès de planteurs indépendants. SIPH commercialise sa production, principalement réservée à l'activité pneumatique, sur le marché international. Pour plus d'informations, visitez le site web : www.siph.com.

 

Contacts SIPH

Frédérique Varennes, Secrétaire Général, Tél : +33 (0)1 41 16 28 51

 

Contacts ACTUS FINANCE

Anne Pauline Petureaux, Relations Analystes - Investisseurs, Tél : +33 (0)1 53 67 36 72

Jean-Michel Marmillon, Relations presse, Tél : +33 (0)1 53 67 36 73

 


Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-39703-SIPH_Communique-RA2014-VD.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant