Séoul prendrait 4 à 5% de la Banque asiatique d'investissement

le
0
SÉOUL PRENDRAIT 4 À 5% DE LA BANQUE ASIATIQUE D'INVESTISSEMENT
SÉOUL PRENDRAIT 4 À 5% DE LA BANQUE ASIATIQUE D'INVESTISSEMENT

SEOUL (Reuters) - La Corée du Sud devrait prendre une part de 4 à 5% du capital de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (AIIB) lancée par la Chine, dont elle entend être un membre fondateur, a déclaré lundi le vice-ministre sud-coréen des Finances, Choi Hee-nam.

"Les parts des membres individuels seront décidées en fonction de la taille économique et d'autres facteurs et il semble que (la part de la Corée du Sud) sera de 4 à 5%", a-t-il dit sur l'antenne de la radio publique KBS.

Séoul cherchera également à jouer un rôle important dans la gestion de cette nouvelle banque, a ajouté Choi Hee-nam en notant que la répartition des postes de direction n'avait pas encore été discutée.

Le vice-ministre des Finances a précisé que la Corée du Sud avait une part de 5,1% dans la Banque asiatique de développement (BAD), dominée par les Etats-Unis et dirigée par le Japon.

Washington voit d'un mauvais oeil la création de l'AIIB qui viendra concurrencer directement la BAD et la Banque mondiale, mais en dépit de son opposition, de nombreux alliés des Etats-Unis dont le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France, ont fait acte de candidature comme membres fondateurs.

L'AIIB devrait être formellement inaugurée cette année ou en début d'année prochaine.

(Choonsik Yoo, Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant