Scor fait mieux qu'attendu en 2014, profite des acquisitions

le
0
SCOR BOUCLE 2014 SUR DES RÉSULTATS SUPÉRIEURS AUX ATTENTES
SCOR BOUCLE 2014 SUR DES RÉSULTATS SUPÉRIEURS AUX ATTENTES

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Scor a dégagé en 2014 des résultats supérieurs aux attentes soutenus par ses activités de réassurance vie qui profitent du rachat des actifs de l'assureur italien Generali aux Etats-Unis.

Le réassureur français indique jeudi dans un communiqué avoir dégagé l'an dernier un bénéfice net de 512 millions d'euros avec des revenus en hausse de 10,4% à taux de change courants, à 11,31 milliards d'euros.

Corrigé du gain exceptionnel comptabilisé en 2013 sur l'acquisition de Generali USA, le résultat net grimpe de 40%. En intégrant ce gain exceptionnel, il recule de près de 7%.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice net de 507,33 millions d'euros en 2014 pour un chiffre d'affaires de 10,88 milliards.

Le groupe, qui a racheté en 2012 Transamerica Re en 2012 puis la réassurance-vie de Generali outre-Atlantique l'année suivante, indique être "en ligne avec ses objectifs stratégiques".

Pour la période allant de la mi-2013 à la mi-2016, il s'est fixé pour objectif d'atteindre une croissance de 6% par an de ses revenus dans la réassurance-vie et de 8,5% dans la réassurance-dommages.

Le marché de la réassurance est actuellement confronté à une intense concurrence et à une baisse des primes, poussant l'industrie à une consolidation.

Axis Capital Holdings et PartnerRe ont ainsi annoncé fin janvier leur projet de fusion pour créer l'un des principaux réassureurs mondiaux sur un marché dominé par l'allemand Munich Re.

Ce rapprochement pourrait du coup ravir à Scor la cinquième place mondiale dans la réassurance.

En Bourse, avant la publication des résultats annuels, l'action Scor a clôturé mercredi à 29,35 euros. Le titre affiche un gain de 16,51% depuis le début de l'année après une contraction de 5,16% en 2014.

Au titre de l'exercice 2014, Scor prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 1,40 euro par action au titre de 2014 en hausse de 8%, soit un taux de distribution des bénéfices de 51%.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant