Schneider Electric : manque de visibilité

le
0
Jean-Pascal, PDG de Schneider Electric. (© E. Piermont / AFP)
Jean-Pascal, PDG de Schneider Electric. (© E. Piermont / AFP)

Le titre Schneider Electric a reculé de plus de 4,4% la semaine dernière, pénalisé par la baisse du marché. Le fabricant d’équipements électriques a réalisé un – relatif – bon début d’année.

A périmètre et taux de change constants, son chiffre d’affaires a très légèrement progressé de 0,1% au premier trimestre, alors que les analystes tablaient sur un recul interne des ventes de 0,9%.

La bonne surprise est venue de la Chine (15% des ventes), dont l’activité a continué de baisser mais de façon moins marquée. Le groupe entrevoit même les premiers signes d’une amélioration sur le marché de la construction des grandes métropoles.

Situation contrastée dans les pays émergents

Ailleurs, dans les pays émergents, la situation a été plus contrastée, tandis que les zones Europe de l’Ouest et Amérique du Nord (chacune pesant 28% du chiffre d’affaires) ont toutes deux affiché une croissance interne de 1% sur la période.

Les dirigeants de Schneider Electric ne tablent pas sur une accélération de l’activité, compte tenu de la sélectivité accrue sur les projets. Quant à la rentabilité opérationnelle, elle devrait souffrir d’effets de change négatifs.

Nous restons à vendre sur Schneider Electric.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant