Schlumberger : le dollar comme seul soutien

le
0
L'action Schlumberger risque d'être ballotée entre les variations du prix du pétrole et celle des taux de change. (© Schlumberger)
L'action Schlumberger risque d'être ballotée entre les variations du prix du pétrole et celle des taux de change. (© Schlumberger)

Sans surprise, les comptes du géant des services pétroliers sont en baisse au premier trimestre. Aux États-Unis, son marché domestique, les puits ferment et les investissements sont en chute libre. Conséquence, son chiffre s’est contracté de 9% sur la période, à 10,25 milliards de dollars. Le profit opérationnel du groupe s’est replié de 16%, plombé par un effondrement de 39% outre-Atlantique.

Bloc "A lire aussi"

Dans le même temps ses concurrents s’unissent. C’est le cas pour Halliburton et Baker Hughes, dont la fusion est dans le pipe. Et c’est la promesse d’une concurrence plus dure à l’avenir. De son côté, Schlumberger compte supprimer 11 000 postes, qui s’ajoutent aux 9 000 déjà annoncés en janvier.

L’appréciation du dollar vis-à-vis de l’euro porte l’action cotée à Paris. Le 17 avril, elle a même touché un plus-haut historique, alors que le titre négocié à New York navigue à un niveau inférieur de 20% à ses records. Cet effet devises fait figure, dans le contexte actuel, d’un des rares soutiens pour l’action.

Profitez-en pour prendre des bénéfices.

Source


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant