Sanofi : le DG Christophe Viehbacher débarqué

le
3

 

Sanofi a déçu le marché au troisième trimestre. Le titre poursuivait sa baisse mercredi après un plongeon de près de 11% mardi.
Sanofi a déçu le marché au troisième trimestre. Le titre poursuivait sa baisse mercredi après un plongeon de près de 11% mardi.

 

Le Conseil d'administration du géant pharmaceutique français a approuvé l'éviction du directeur général Chris Viehbacher. Le titre poursuivait sa chute mardi à Paris.

La nouvelle était attendue. Christophe Viehbacher, le directeur général de Sanofi, a été débarqué à l'unanimité par le Conseil d'administration du groupe pharmaceutique. « Dans l'attente de la nomination du futur directeur général, le Conseil a demandé à Serge Weinberg d'exercer, dès ce jour, la fonction de Président directeur général. Dès la nomination d'un successeur, la gouvernance reviendra à une Présidence et une Direction générale dissociées » fait savoir le Conseil d'administration dans un communiqué.

La confirmation du débarquement de Christophe Viehabacher n'a pas réussi à rassurer les marchés. Mercredi matin, le titre Sanofi poursuivait sa baisse à la Bourse de Paris au lendemain d'un plongeon de près de 11% qui lui a fait perdre son rang de première capitalisation boursière du Cac 40 au détriment de Total.

Une clarification qui s'imposait

Les divergences stratégiques entre Serge Weinberg et Chris Viehbacher n'ont fait que s'accentuer au cours des derniers mois avec le déménagement à Boston de ce dernier. Clan français contre clan américain s'affronteraient ainsi à la tête du géant pharmaceutique français. Ces tensions imposaient une clarification devenue inévitable et réclamée officiellement par plusieurs administrateurs. Parmi eux, Thierry Desmarest redevenu patron de Total après le décès brutal de Christophe de Margerie, n'a pas participé au Conseil d'administration. Il a annoncé qu'il allait quitter le laboratoire pharmaceutique pour se consacrer pleinement au géant pétrolier.

Au troisième trimestre, les ventes du médicament phare de Sanofi, l'antidiabétique Latus, n'ont progressé que de 8%, moitié moins que la croissance des mois précédents. Une performance décevante liée en partie à l'évolution de la réglementation aux Etats-Unis.

J.G

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • syjo le mercredi 29 oct 2014 à 16:35

    viehbacher débarqué,sanofi-4%,margerie ad patres,total+5%,cherchez l'erreur !!

  • AlexB92 le mercredi 29 oct 2014 à 14:48

    "qui lui a fait perdre son rang de premiere capitalisation boursiere du Cac 40 au detriment de Total."non, pas au "detriment de" mais au "benefice de", je dirais.

  • M78543 le mercredi 29 oct 2014 à 12:19

    le DG va t'il partir avec des generiques gratuits à vie ..... mouarf