RPT-Eurazeo signe un accord pour reprendre 88% du capital d'Orolia

le , mis à jour à 19:37
0
 (Répétition avec mot manquant au §7) 
    PARIS, 11 février (Reuters) - Eurazeo  EURA.PA  a annoncé 
jeudi avoir signé un accord pour reprendre 88% du capital du 
groupe Orolia  ALORO.PA , spécialisé dans les applications GPS, 
avec le fondateur et l'équipe de direction de l'entreprise. 
    La société d'investissement précise que la transaction, 
réalisée au prix de 20 euros par action, valorise Orolia à 
environ 100 millions d'euros. 
    Pour Eurazeo PME, la filiale d'Eurazeo qui mène l'opération, 
elle représente un investissement de 43 millions d'euros. 
    "L'investissement sert à racheter les parts des actionnaires 
financiers minoritaires historiques d'Orolia, à savoir Isatis 
Capital et Euromezzanine Conseil", explique à Reuters Erwann Le 
Ligné, directeur associé d'Eurazeo PME.  
    "Il sert aussi à racheter, pour une portion minoritaire, des 
parts du cofondateur Laurent Asscher et du management." 
    Dans le détail, les 88% du capital d'Orolia qui sont repris 
seront logés au sein de Financière Orolia, une société 
spécialement créée pour l'opération. Cette dernière sera détenue 
à 50,1% par Eurazeo PME, 40% par le fondateur d'Orolia et 9,9% 
par le management. 
    La transaction est prévue pour être finalisée dans le 
courant du mois d'avril. Une fois réalisée, elle sera suivie par 
le lancement d'une offre d'achat simplifiée. 
    Eurazeo indique ne pas avoir pris la décision à ce stade de 
retirer ou non Orolia de la cote. 
    "La décision quant à la mise en oeuvre éventuelle du retrait 
obligatoire sera précisée au plus tard lors du dépôt du projet 
d'offre", fait savoir Erwann Le Ligné. 
    Créé en 2006, Orolia réalise désormais 80% de son chiffre 
d'affaires hors de France. L'entreprise s'est fixé pour objectif 
de réaliser en 2015 un chiffre d'affaires de l'ordre de 100 
millions d'euros.  
    "Notre investissement a pour but d'accompagner Orolia dans 
son développement, notamment par croissance externe à 
l'international et notamment aux Etats-Unis", fait savoir Erwann 
Le Ligné.  
    "Il y a de nombreuses opérations de croissance externe pour 
la société dans un marché qui reste à consolider (...) L'équipe 
de management a une bonne vision des opportunités de croissance 
externe à saisir." 
    Pour Olivier Millet, président du directoire d'Eurazeo PME, 
"le projet pour Orolia est de doubler de taille sous cinq ans".  
    Depuis sa création, l'entreprise a d'ailleurs déjà réalisé 
neuf acquisitions. 
 
    Le communiqué: 
    http://bit.ly/1KIjUds 
 
 (Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant