Résultats mitigés pour le marché automobile américain en mars

le
0
RÉSULTATS MITIGÉS POUR LE MARCHÉ AUTOMOBILE AMÉRICAIN
RÉSULTATS MITIGÉS POUR LE MARCHÉ AUTOMOBILE AMÉRICAIN

DETROIT (Reuters) - Le marché automobile américain a montré des signes de ralentissement en mars, à en croire les chiffres de ventes mitigés publiés mercredi par les principaux constructeurs.

Ford a fait mieux que ce qu'attendaient les analystes, tout en enregistrant une baisse de ses ventes, alors que General Motors a déçu. Fiat Chrysler Automobiles de son côté a annoncé des chiffres conformes aux attentes.

Mars 2015 comportait un jour ouvré de moins que son équivalent de 2014 mais le marché devrait être néanmoins resté robuste, avec environ 16,9 millions de véhicules en taux annualisé, selon les estimations de GM.

Pour le seul mois de mars, les analystes interrogés par Reuters chiffrent le marché à environ 1,5 million d'unités, un peu en deçà du total de 1.537.288 de mars 2014.

En février, les ventes avaient été au nombre de 1.257.619 unités, ralenties par une météo peu clémente. Sept des huit grands constructeurs avaient publié des chiffres inférieurs aux estimations des analystes.

GM, le numéro un américain, a dit avoir livré 249.875 véhicules le mois dernier aux Etats-Unis, un chiffre en baisse de 2,4% sur un an.

Ford a vu ses ventes diminuer de 3,4% à 245.929 unités, avec un recul de près de 5% de ses pick-ups F-Series, sa meilleure vente, en raison de problèmes de stocks.

Fiat Chrysler a vu ses ventes progresser de 2% à 197.261 unités, un 60e mois consécutif de hausse.

Du côté des constructeurs japonais, Toyota a annoncé une hausse de 4,9% de ses ventes, à 225.959 unités, alors que celles de Nissan ont diminué de 2,7% à 145.085 véhicules.

Le sud-coréen Kia a fait mieux que ses pairs en affichant une croissance de 7,3%, à 58.771 véhicules.

Côté européen, Volkswagen a vu ses ventes reculer à 30.025 voitures contre 36.717 un an plus tôt.

Selon les estimations de Ford, le marché automobile américain a enregistré une progression de 5% sur l'ensemble du premier trimestre.

Le cabinet de consultants LMC Automotive estime que 17 millions de véhicules seront vendus au cours de l'année aux Etats-Unis, soit une croissance de 3% par rapport à 2014.

(Paul Lienert, avec Bernie Woodall et Ben Klayman à Detroit, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant