Résultats en demi-teinte pour M&G au premier semestre

le
0

(NEWSManagers.com) - M&G, la société de gestion d'actifs du groupe Prudential, a enregistré au premier semestre une progression de 11% de son bénéfice à 251 millions de livres, contre 227 millions de livres au premier semestre 2014, mais ses résultats sur le front des flux sont plutôt mitigés.

Du côté des institutionnels, le semestre s'est conclu sur une collecte nette de plus de 1 milliard de livres mais les fonds retail ont subi une décollecte nette de 3,4 milliards de livres. Une tendance qui a été particulièrement marquée au deuxième trimestre et qui devrait se poursuivre, estime dans un communiqué le groupe, compte tenu de la désaffection des investisseurs pour l'obligataire.

Les actifs sous gestion des fonds retail totalisaient fin juin 69,2 milliards de livres contre 71,9 milliards de livres un an plus tôt. Les encours des fonds institutionnels ont en revanche progressé dans le même temps de 6% pour s'établir à 64,24 milliards de livres au 30 juin.

Les actifs externes sous gestion d'Eastpring Investments, qui loge les activités de gestion d'actifs de Prudential en Asie, ont fait un bond de 43% à plus de 30 milliards de livres. Avec les actifs externes de M&G, au total 133,4 milliards de livres, les actifs externes du groupe (hors fonds monétaires) s'élèvent ainsi à 153,8 milliards de livres, en progression de 6% d'une année sur l'autre.

Porté par la gestion d'actifs ainsi que par l'assurance-vie au Royaume-Uni, le groupe Prudential a dégagé au premier semestre un bénéfice d'exploitation de 1,8 milliard de livres, en progression de 17% par rapport aux six premiers mois de 2014.

Le tout nouveau patron de l'assureur britannique Prudential, Mike Wells, se déclare satisfait de ces résultats et de la stratégie actuelle du groupe. " J'ai visité tous nos centres d'opérations importants, ce qui m'a confirmé non seulement que notre stratégie est la bonne mais que nous avons les capacités nécessaires pour la mettre en oeuvre" , a-t-il déclaré, cité dans le communiqué.

Mike Wells, ancien de la filiale américaine de Prudential, a pris ses fonctions de directeur général du groupe début juin pour remplacer Tidjane Thiam, parti diriger le Credit Suisse. " Nous saisissons les opportunités sur les marchés en croissance d'Asie tandis qu'aux Etats-Unis et au Royaume-Uni nous continuons à tirer parti de notre position bien établie sur le marché" , a souligné Mike Wells.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant