Restructuration dans le secteur immobilier en Allemagne

le
0
RESTRUCTURATION DANS LE SECTEUR IMMOBILIER EN ALLEMAGNE
RESTRUCTURATION DANS LE SECTEUR IMMOBILIER EN ALLEMAGNE

FRANCFORT (Reuters) - La société immobilière allemande Deutsche Annington a annoncé lundi lancer une offre d'achat amicale de 3,9 milliards d'euros sur sa concurrente Gagfah et se hisser ainsi au deuxième rang du secteur en Europe derrière le groupe français Unibail-Rodamco.

Deutsche Annington est la plus importante société immobilière en Allemagne, Gagfah étant numéro trois. Le secteur est fragmenté dans le pays avec une demi-douzaine de firmes dont aucune ne fait partie de l'indice Dax des 30 grandes valeurs de la Bourse de Francfort.

L'an dernier, Deutsche Wohnen avait avalé GSW Immobilien pour 1,7 milliard d'euros et conforté ainsi sa deuxième place.

Avec l'absorption de Gagfah, Deutsche Annington aura à gérer un portefeuille d'une valeur de 21 milliards d'euros comprenant quelque 350.000 logements en location. L'opération devrait permettre 84 millions d'euros d'économies par an sur les deux prochaines années.

Dans le détail, Annington propose cinq actions nouvelles et 122,52 euros en numéraire pour 14 actions de sa cible. Cela représente un prix d'environ 18 euros par action pour Gagfah, soit une prime d'environ 16% par rapport à son cours de clôture de vendredi.

L'action Gagfah gagnait 12,45% à 17,44 euros vers midi tandis qu'Annington cédait 3,49% à 24,99.

Le conseil de surveillance de Gagfah a annoncé son soutien à l'offre, qui devrait être lancée avant Noël et courir jusqu'au 21 janvier environ.

Les prix immobiliers ont grimpé d'environ 10% sur les cinq années entre 2009 et 2013 en Allemagne, soit le double des quatre années précédentes, selon le centre de recherche de l'institut immobilier de l'Université de Ratisbonne. La hausse a été bien plus forte dans des agglomérations comme Hambourg, Berlin ou Francfort, alimentant les craintes d'une bulle immobilière.

Les prix en Allemagne restent cependant modérés au regard d'autres pays.

(Maria Sheahan, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant