Renault voit ses ventes monter grâce à l'Europe et au low cost

le
0
HAUSSE DES VENTES DE RENAULT GRÂCE À L'EUROPE ET AU LOW COST
HAUSSE DES VENTES DE RENAULT GRÂCE À L'EUROPE ET AU LOW COST

BOULOGNE-BILLANCOURT, Hauts-de-Seine (Reuters) - Renault a fait état lundi d'une nouvelle hausse de ses ventes mondiales, la performance du groupe en Europe et le succès de sa gamme low cost à travers le monde ayant éclipsé la faiblesse de plusieurs marchés émergents importants pour le groupe.

Le constructeur automobile a immatriculé l'an dernier 2,71 millions de véhicules environ - voitures et utilitaires légers -, soit un volume en hausse de 3,2%.

En Europe, où le groupe a gagné des parts de marché grâce à plusieurs nouveaux modèles, ses ventes ont bondi de 12,5%. Hors d'Europe, elles ont baissé de 5,9% à cause du marasme rencontré sur plusieurs marchés émergents, notamment en Russie, troisième marché du groupe, en Turquie et en Argentine.

"En 2015, dans un contexte marché toujours incertain (...) nous prévoyons d'augmenter nos volumes mondiaux, de renforcer notre position en Europe et d'améliorer nos positions sur les principaux marchés émergents", a déclaré Jérôme Stoll, directeur commercial du groupe, cité dans un communiqué.

Renault inscrirait ainsi trois années consécutives de rebond de ses ventes en volume, après une baisse de 6,3% en 2012.

Au Brésil, son deuxième marché après la France, le groupe est parvenu l'an dernier à stabiliser ses ventes (+0,3%), mais celles-ci ont chuté de 7,4% en Russie et de 7,9% en Turquie, cinquième marché du groupe.

En Argentine, elles ont reculé de 39,8%. Plusieurs grands pays émergents ont souffert l'an dernier d'une grande volatilité liée à la situation géopolitique, à la politique monétaire et aux effets de change.

Le poids de la gamme low cost - commercialisée en Europe sous la marque Dacia et ailleurs comme l'entrée de gamme de la marque Renault - s'est encore renforcé dans les ventes mondiales du groupe à 42%, contre 41% en 2013 et 37% en 2012.

La voiture la plus vendue a été l'an dernier le Duster, suivi de la Clio 4, de la Logan, de la Sandero et du Captur.

PSA Peugeot Citroën a fait état lui aussi la semaine dernière d'une hausse de ses ventes mondiales en 2014, aidé par l'Europe mais surtout dans son cas par la Chine, devenue premier marché du groupe devant la France.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant