Renault : montée stratégique de l'État au capital

le
0
Renault tiendra son assemblée générale 2015 le 30 avril prochain. (© Renault)
Renault tiendra son assemblée générale 2015 le 30 avril prochain. (© Renault)

L'agence des participations de l'État et les ministères de l'Économie et des Finances ont annoncé l'acquisition d'un maximum de 14 millions d'actions Renault, représentant jusqu'à 4,73% de son capital, afin de soutenir l'adoption des droits de vote double par le constructeur automobile.

En effet, la loi «Florange» prévoit que, sauf décision contraire des assemblées générales, les actionnaires qui conservent leurs titres pendant au moins deux ans sont récompensés par l'octroi de droits de vote double. Mais une résolution s'opposant à leur introduction sera soumise au vote des actionnaires de Renault lors de la prochaine assemblée générale, prévue le 30 avril. Jusqu'alors détenteur de 15,01% du capital de Renault, l'État pourrait ainsi regrouper 19,74% des titres et 23,2% des droits de vote. Ce qui devrait suffire pour faire obstacle à la douzième résolution.

L'investissement sera compris entre 814 millions et 1,23 milliard d'euros pour l'État. Par les voix d'Emmanuel Macron et de Michel Sapin, les deux ministères ont précisé que cette montée au capital ne préfigurait pas de mouvement durable à la baisse comme à la hausse de la participation de l'État au tour de table du constructeur automobile, tout en précisant son caractère «stratégique». L'État a toutefois acquis des options de vente, à prix fixe, pour une durée

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant