Renault : Macron recadre Carlos Ghosn

le
5
Le ministre de l'Économie a recadré le PDG de Renault dans une interview accordée aux Échos.
Le ministre de l'Économie a recadré le PDG de Renault dans une interview accordée aux Échos.

Emmanuel Macron met en garde à plusieurs reprises Carlos Ghosn, le PDG de Renault, dans une interview publiée jeudi soir sur le site internet du quotidien économique

Les Échos.

Le ministre de l'Économie affirme qu'il mettra son veto à tout projet visant à faire évoluer l'alliance entre Renault et Nissan en faveur du constructeur japonais. "C'est un sujet d'actionnaire, qui ne relève pas d'un comité exécutif et qui ne saurait être prisonnier des problèmes d'ego. Ceux qui proposent un rééquilibrage des pouvoirs avec un agenda caché prennent le risque d'abîmer l'alliance", déclare Emmanuel Macron.

Une déclaration qui fait suite à une fuite publiée dans la presse début octobre. Cette dernière faisait état d'une volonté du constructeur japonais Nissan, également présidé par Carlos Ghosn, de peser davantage dans le capital de son partenaire français pour contrer l'influence renforcée de l'État français. Les tensions entre le gouvernement et Carlos Ghosn avaient déjà connu un pic en avril dernier avant l'assemblée générale du groupe au losange, quand l'État était monté - temporairement selon lui - de 15 à 19,7 % du capital de l'ex-régie pour imposer l'application de la "loi Florange" qui récompense les actionnaires de long terme par des droits de vote double.

Des participations croisées

"Ma volonté, c'est que Renault réussisse avec l'alliance ; son avenir se construit avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 30 oct 2015 à 16:24

    Ghosn n'arrive pas à la cheville de Schweitzer et il ne le supporte pas !

  • jes.albe le vendredi 30 oct 2015 à 15:29

    @jguil123 : entierrement d'accord avec vous ... POUR UNE FOIS JE TROUVE QUE mACRON A RAISON ! et ça me fait mal de le dire

  • jguil123 le vendredi 30 oct 2015 à 15:28

    Renault a sauvé Nissan de la faillite il y a quelques années. Maintenant Nissan veut manger Renault. Car Carlos Ghosn joue double jeu et affaiblit Renault à petit feu par ses décisions pour que Nissan arrive à ses fins

  • jguil123 le vendredi 30 oct 2015 à 15:24

    Renault a sauvé Nissan de la faille il y a quelques années. Maintenant Nissan veut manger Renault. Car Carlos Ghosn joue double jeu et affaiblit Renault à petit feu par ses décisions pour que Nissan arrive à ses fins

  • duran107 le vendredi 30 oct 2015 à 15:08

    Quel minable ce macron : les affaires sont les affaires .... et lui fait de la politique ... pas étonnant que la France soit dans la M.....