Recul des encours des OPC monétaires et non monétaires en juin

le
0

(NEWSManagers.com) -

Les OPC monétaires ont enregistré au mois de juin des désinvestissements nets (-3,9 milliards en données cvs après -6,2 milliards en mai), selon des statistiques communiquées par la Banque de France. Cette décollecte est imputable aux sociétés non financières (-2,5 milliards), aux assurances (-2,2 milliards), aux administrations publiques (-1,2 milliard) et aux non résidents (-0,8 milliard). En revanche, des souscriptions nettes sont enregistrées pour les autres institutions financières (+1,6 milliard), les établissements de crédit (+0,6 milliard) et les OPC non monétaires (+0,6 milliard).

Sur douze mois glissants, les flux cumulés sont négatifs de -4,5 milliards. Tous les secteurs enregistrent des retraits nets, notamment les assurances pour un montant négatif de 13,9 milliards, à l'exception des non résidents (+15,6 milliards) et des OPC non monétaires (+5 milliards). L'encours consolidé des OPC monétaires s'élevait fin juin à 273 milliards d'euros, en recul de près de 19 milliards d'euros.

Du côté des OPC non monétaires, des retraits (-0,4 milliard en cvs) sont intervenus en juin après six mois consécutifs de collecte positive. Ce désinvestissement touche les fonds mixtes (-1 milliard) alors que les autres types de fonds enregistrent des souscriptions nettes légèrement positives.

La baisse des valeurs liquidatives des titres d' OPC non monétaires (-2,5 % au total) concerne tous les types de fonds, notamment les fonds actions (-3,8 %). Cependant, sur un an, les effets de valorisation demeurent largement positifs avec +74,3 milliards dont +42,1 milliards sur les fonds actions.

L'encours non consolidé des OPC non monétaires s'élevait à 1.089,8 milliards d'euros à fin juin, en baisse de 30,8 milliards d'euros. Cette évolution résulte principalement de la baisse des valeurs liquidatives (-27,9 milliards), plus marquée pour les fonds actions (-12,4 milliards) et les fonds mixtes (-8,2 milliards).

Sur douze mois, la hausse de l'encours des titres d' OPC non monétaires, pour un montant de 92,7 milliards, provient aussi bien de flux de souscriptions positifs (+15,4 milliards) que d'effets de valorisation favorables (+74,3 milliards).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant